L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Définition de parasite

Que signifie parasite ?

Définition parasite:

En biologie, un parasite est un organisme vivant sur (ectoparasite) ou dans (endoparasite) un autre organisme qui se nourrit aux dépens de l'hôte sans le détruire, quoique, dans certains cas, la détérioration progressive de l'hôte puisse entraîner sa mort au bout d'un certain laps de temps.

Le parasite, qui provoque le parasitisme, peut être animal, végétal ou bactérien. Un antiparasitaire et/ou un parasiticide sont employés pour lutter contre ces organismes, notamment les produits phytosanitaires pour la défense des cultures ou les parasitoses. Lorsqu'il s'agit d'un mâle, il s'appelle un mâle parasite. Dans le cas de certains microorganismes, ils sont appelés des parasites obligatoires car ils interviennent dans les processus physiologiques d'un être vivant.

Les acariens sont souvent des parasites:
Des acariens parasites
En tant qu'adjectif, parasite (comme ces acariens) qualifie un tel organisme, lequel pratique le parasitisme. Le parasite est tributaire de son hôte, voire indispensables avec les parasites obligatoires!


Qu'est-ce qu'un parasite en biologie?

Le parasitisme est une relation non réciproque entre des organismes de différentes espèces où un seul des deux, le parasite, bénéficie d'avantages au détriment de l'autre, l'hôte. Traditionnellement, est appelé parasite tout organisme qui a besoin d'un hôte. Ceux-ci sont maintenant appelés macroparasites (généralement les protozoaires et les helminthes, des vers comme le ver de feu), mais un parasite se réfère également aux microparasites, qui sont généralement plus petits (tels que les virus et les bactéries) et peuvent se propager directement entre hôtes de la même espèce. Pour exemples de parasites: le gui et la cuscute chez les plantes, et des organismes tels que les sangsues ou les planaires.

Contrairement aux prédateurs, les parasites sont généralement beaucoup plus petits que leur hôte, les deux sont des cas particuliers en interaction de la consommation de ressources. Les parasites montrent un haut degré de spécialisation et se reproduisent à un rythme plus rapide que leurs hôtes. Des exemples classiques de parasitisme comprennent les interactions entre les vertébrés et les animaux hôtes divers tels que le ténia, les douves, les espèces de Plasmodium et les puces.


Les parasites en botanique:

En botanique, une plante, comme la ronce, peut être un parasite végétal lorsque la plante envahit une autre au point de l'empêcher de se développer.

En réponse à une attaque parasite, les plantes subissent une série de réactions métaboliques et biochimiques qui adopteront des réponses défensives. Par exemple, l'invasion parasitaire entraîne une augmentation de la réaction aux acides jasmoniques.


Les types de parasites:

Les parasites sont classés en fonction de leurs interactions avec leurs hôtes et de leurs cycles de vie. Un parasite obligatoire dépend totalement de l'hôte pour compléter son cycle de vie, alors qu'un parasite facultatif n'est pas. Un parasite direct n'a qu'un seul hôte alors qu'un parasite indirect comporte plusieurs hôtes. Pour les parasites indirects, il y aura toujours un hôte définitif et un hôte intermédiaire.

Les parasites qui vivent à l'extérieur de l'hôte, soit sur la peau, soit sur les débris de la peau, sont appelés ectoparasites; par exemples, les poux, les puces, les tiques et certains acariens.

Ceux qui vivent à l'intérieur de l'hôte s'appellent endoparasites, y compris tous les vers parasites.

Des parasites vivant en position intermédiaire, demi-ectoparasites et demi-endoparasites, s'appellent mésoparasites. Par exemple, schistosoma mansoni est un endoparasite obligatoire des vaisseaux sanguins humains.

Un épiparasite est celui qui se nourrit d'un autre parasite. Cette relation est parfois appelée hyperparasitisme, illustrée par un protozoaire (l'hyperparasite) vivant dans le tube digestif d'une puce vivant sur un chien.

Les parasites sociaux profitent des interactions entre les membres d'organismes sociaux tels que les fourmis, les termites et les bourdons.

Chez les kleptoparasites (kleptoparasitisme), les parasites sont des aliments appropriés recueillis par l'hôte.

Un adelpho-parasite est un parasite dans lequel l'espèce hôte est étroitement liée au parasite, souvent membre de la même famille ou genre.

Un caryozoaire est un organisme parasite intracellulaire qui vit dans le noyau de la cellule. Les perkinsozoaires sont des alvéolés parasites d'invertébrés. Perkinsus marinus est parasite de l'huître.

Voir aussi symbiose, commensalisme, bactérie et virus, et holoparasite.

Voir les synonymes de parasite.
Revoir la définition parasite ... La définition PARASITE a été vue 29924 fois. Publié le 08/10/2007. Modifié le .
Commentaires (via Disqus):