Que signifie sclérophylle ?

Définition sclérophylle:

En botanique, une plante sclérophylle se dit d'une sclérophyte dont les feuilles sont coriaces, à cuticule épaisse et cireuse, adaptées à la sécheresse. Ces plantes sont rigides, avec peu ou pas de réserves d'eau: la cire sur les feuilles limite l'évapotranspiration au maximum.

Une feuille sclérophylle peut ne pas être adaptée et elle a alors une durée de vie brève, avec une faible efficacité. Dans ces espèces de sclérophytes, la tige prend ensuite le relais (cladode).

Des feuilles sclérophylles:
Les feuilles sclérophylles d'un laurier-rose
Le laurier-rose Nerium oleander a un feuillage sclérophylle pour éviter de perdre de l'eau en cas de sécheresse. Ce faisant, elle concentre des toxines (oléandrine) qui rendent la plante entière toxique.

Pour limiter l'évaporation, le végétal sclérophylle a une forte lignification. L'importance des sclérenchymes est notable. Leur abondance et leur position dépend de l'organe et de l'espèce. L'épiderme est aussi souvent sclérifié. La lignification empêche l'évaporation et est responsable de la rigidité de l'organe.

Typiquement, une tige ou une feuille sclérophylle (à défaut de la plante entière si elle n'a pas des racines aérifères) ont des zones d'échanges protégées par une cuticule cireuse épaisse, des stomates lignifiés et enfoncés. Certaines feuilles ont des cryptes pilifères et stomatifères, des lieux d'échanges limités dans une atmosphère interne plus humide.

Voir aussi les végétaux trichophylles, les trichophytes qui disposent d'autres moyens pour limiter les échanges d'eau.

Voir les synonymes de sclérophylle.
Revoir la définition sclérophylle ... La définition SCLEROPHYLLE a été vue 11075 fois. Publié le 30/11/2011. Modifié le .
Discuter et poser des questions sur "sclérophylle"? Voir le forum langage biologique.