L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Définition de stolon

Que signifie stolon ?

Définition stolon:

En botanique, un stolon est primitivement une longue tige, formant une sorte de branche, à croissance horizontale qui s'enracine en produisant de nouveaux individus. En biologie, les stolons sont des connexions horizontales entre les organismes. Ils peuvent faire partie de l'organisme ou de son squelette; généralement, chez les animaux, les stolons sont des squelettes externes.

Chez les algues, la définition de stolon est utilisée par analogie pour désigner des parties de thalle qui y ressemblent, par exemple la longue partie rampante de l'appareil végétatif des caulerpes, qui se fixe au moyen de groupes de rhizoïdes et produit de nouvelles parties dressées. Autrement exprimé, chez une algue, le stolon est la partie rampante, fixée par des rhizoïdes, sur laquelle se développent les axes dressés.

Le roseau commun a des stolons:
Les stolons, avec les rhizomes, d'un roseau
Les stolons du roseau commun Phragmites australis permet l'apparition d'une nouvelle plante, appelé un rejet. Les rejets de stolons sont exploités pour la technique de multiplication appelé le marcottage. Le stolon peut aussi prendre le nom de surgeon.

Plus généralement chez les plantes, les stolons sont des rejets rampants issus d'une plante sur lesquels apparaissent des racines adventives, et le stolon est aussi une partie le plus souvent cylindrique, courant sur le substrat ou le sol, portant des frondes, ou encore terminée par un bourgeon pouvant s'enraciner.

Si les stolons sont régulièrement souterrain, pour d'autres plantes, ils sont aériens, juste au-dessus du substrat. Le tolon aérien est populairement appelé un "courant".

Les plantes à stolons sont dites stolonaires. Un organisme stolonaire a pour caractéristique essentielle d'avoir des stolons, qu'il s'agisse d'un organisme animal ou végétal. Les rhizomes, en revanche, sont des racines comme les tiges qui peuvent soit se développer horizontalement à la surface du sol ou dans d'autres orientations souterraines.

Chez les coraux, cela a donné les stolonifères, et le stolon est une extension rubanée ou cylindrique du coenenchyme qui fait adhérer la colonie au substrat et relie les polypes des stolonifères tels Clavularia sp.

Chez les hydraires, le stolon consiste en un tube de tissu vivant, le coenosarc, enveloppé de périsarc, reliant entre elles différentes parties de la colonie. Les stolons sont produits pour coloniser l'espace comme chez les plantes. Ils peuvent se former à différents niveaux de la colonie. À la base par exemple, les stolons forment un réseau appelé hydrorhize.

D'une façon assez générale, on peut résumer à les stolons à des rameaux rampants qui relient souvent entre-eux les individus d'une même colonie. Toute tige aérienne rampante entre noeud (entre les noeuds), à entre-noeuds allongés, et feuilles réduites, radicantes, peuvent être assimilées à un stolon.

Voir les synonymes de stolon.
Revoir la définition stolon ... La définition STOLON a été vue 12095 fois. Publié le 24/08/2007. Modifié le .
Commentaires (via Disqus):