L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Kreisel : élevage de méduses ou poissons comme les hippocampes

Kreisel : élevage de méduses ou poissons comme les hippocampes

Le Kreisel est un aquarium spécialement arrondi pour l'élevage de méduses ou poissons comme les hippocampes.

Il est envisageable de fabriquer son propre kreisel à coût réduit en suivant les conseils de Marcus dans le sujet prototype de Kreisel à prix réduit.

Mais voyons une approche vue par Denis Terver et ses propos sur les bacs "Kreisel".

Schéma d'un Kreisel fait maison
kreisel, schéma
"Kreisel" vient de l'allemand Kreis qui signifie cercle, rond , cycle…

"Kreise" signifie toupie, gyroscope…

"Kreiseln" veut dire tournoyer, tourbillonner…

De nombreux Aquariums publics présentent, de nos jours, des Aurélies (l'Aquarium du Jardin zoologique de Bâle fut, sans doute, l'un des premiers en Europe à le faire et cela doit remonter aux années 1980). En fait, c'est l'apparition du "verre acrylique" ou PMMA qui à permis de concevoir des bassins cylindriques de grands diamètres (1 m et plus) et de gros volumes (1 m3 et plus), tout en restant parfaitement transparents et sans déformation optique.

Le principe est d'entretenir un courant d'eau tangentiel qui évite, entre autre, le contact et frottement des Méduses contre un substrat, en l'occurrence les parois du bassin. Les Méduses sont en effet des organismes pélagiques et ce dispositif leur permet de "vivre leur vie" à peu près normalement, progressant par saccades, légèrement incliné, grâce à des contractions rythmiques de l'ombrelle, tout en étant entrainées dans une ronde infernale par ledit courant tangentiel.

Le principe de ces "kreisels", appliqué au développement des oeufs puis des larves a également permis le développement de l'aquaculture marine.

Chez les poissons d'eau douce, d'une façon générale (il y a bien sûr des exceptions) les oeufs, voire les larves se développent au contact d'un substrat et ne survivent pas sans ! Ils sont dits benthiques ou démersaux. Chez les poissons marins, c'est l'inverse : oeufs et larves sont pélagiques (il y a des exceptions qui confirment la règle) et ne supportent pas le contact d'un substrat = CQFD. Ce sont les jeunes hippocampes qui trouvent avantage à cette technique car cela permet de les faire baigner facilement dans une "soupe" de nourriture avec un confinement évitant de polluer de trop.

Voir aussi ce sujet sur fabrication d'un kreisel artisanal.


Commentaires (via Disqus)
Disqus


Publié par anemone-clown le 16/1/2011. 22897 lectures.