L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Description du genre Yasuhikotakia (poissons) et ses espèces

Les loches du genre Yasuhikotakia, appelées les loches du Mékong en raison de leurs origines géographiques autour du fleuve. Ces poissons ont un régime alimentaire omnivore, ils se nourrissent de débris végétaux et d'algues, de petits invertébrés et crustacés.

Le genre Yasuhikotakia (Loches du Mékong):

vignette YasuhikotakiaLe genre Yasuhikotakia décrit par Nalbant en 2002, de la tribu Botiini, de la sous-famille Botiinae, des poissons, contient 3 espèces et variétés décrites dans le guide des espèces. Le nom vernaculaire français est Loches du Mékong, Les loches du Mékong sont des poissons du genre Yasuhikotakia, dans la famille des botiidés, anciennement classés dans les Cobitidés. Certains de ces poissons, d'eau douce, sont populaires en aquarium. Les poissons du genre Yasuhikotakia habitent des systèmes fluviaux en Indochine comme le Mékong, Chao Phraya et Mae Klong.

Les espèces du genre ont un corps trapu, mais très comprimé sur les côtés, avec la tête ayant des bords arrondis, en ligne continue avec la colonne vertébrale. La bouche infère est dirigée vers le bas et elle est munie de barbillons courts. Les nageoires sont courtes, la queue est très lobée. La longueur maximale varie en fonction des espèces, de 5,5 à 25 cm.

Ce genre a été séparé du genre Botia dans l'article de Maurice Kottelat en 2004, puis, finalement, deux espèces ont été transférées dans le nouveau genre Ambastaia en 2012.

Le genre est nommé en l'honneur du collectionneur japonais et chercheur Dr. Yasuhiko Taki.

Le genre Yasuhikotakia appartient à la sous-famille Botiinae et la tribu Botiini. L'espèce type du genre est Yasuhikotakia (Botia) modesta.

Liste des espèces des poissons Yasuhikotakia (Loches du Mékong):

miniature Yasuhikotakia caudipunctata
;
Botia loche à queue mouchetée;
miniature Yasuhikotakia modesta
;
Loche bleue, Botia modeste;
miniature Yasuhikotakia splendida
;
Botia splendida;