L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Définition de immunité acquise

Que signifie immunité acquise ?

Définition immunité acquise:

Une immunité acquise est une protection, une immunité, qui est offerte à un organisme animal contre certains types de microbes ou de substances étrangères en produisant des anticorps et des lymphocytes spécifiques (diverses immunités); celle-ci se met en place au cours de la vie d'un individu.

Illustration de l'immunité acquise:
Immunité acquise: un macrophage prêt à phagocyter un lymphocyte
L'immunité acquise permet à certains macrophages (en arrière) de phagocyter certains lymphocytes (devant) pour assurer la défense de l'organisme.

Autrement exprimé dans le système immunitaire adaptatif, elle est une réaction de défense développée à la suite de la guérison d'une infection (ou après vaccination) vis-à-vis d'un agent (ou groupe d'agents) infectieux spécifique. Également appelée immunité adaptative ou immunité spécifique, voir aussi l'immunité innée.

Le système immunitaire acquis, adaptatif ou spécifique, est l'ensemble des cellules et des processus des organismes vertébrés qui participent à la réponse immunitaire qui consiste à la fois à reconnaître un élément étranger, ou antigène, et à l'éliminer dans un rencontre, ainsi que dans la génération de la mémoire immunitaire et la tolérance aux antigènes eux-mêmes.

L'immunité adaptative peut également fournir une protection durable; par exemple, une personne qui guérit de la rougeole est maintenant protégée contre la rougeole pendant toute sa vie. Dans d'autres cas, il n'offre pas de protection à vie. par exemple, la varicelle. La réponse du système adaptatif détruit les agents pathogènes envahissants et toutes les molécules toxiques qu'ils produisent. Parfois, le système adaptatif est incapable de distinguer les molécules étrangères nocives des molécules étrangères inoffensives; les effets de ceci peuvent être le rhume des foins, l'asthme ou toute autre allergie. Les antigènes sont des substances qui provoquent la réponse immunitaire adaptative. Les cellules qui effectuent la réponse immunitaire adaptative sont des globules blancs appelés lymphocytes.

L'immunité acquise est intimement liée au système immunitaire inné. Elle en diffère par le fait que ses effecteurs sont des cellules spécialisées appelées lymphocytes T (produits dans le thymus), B (produits dans la moelle osseuse) et NK (natural killers en anglais, "tueurs naturels") dont la réponse est spécifique à chaque antigène. Les cellules du système immunitaire inné traitent les antigènes et les présentent aux lymphocytes dans les ganglions lymphatiques.

La plupart des mécanismes de la réponse immunitaire acquise se produisent dans les organes lymphatiques secondaires.

Dans l'immunité acquise, les récepteurs spécifiques du pathogène sont "acquis" pendant la vie (cycle de vie et développement) de l'organisme (alors que dans l'immunité innée, les récepteurs spécifiques du pathogène sont déjà codés dans la lignée germinale). La réponse acquise est appelée "adaptative" parce qu'elle prépare le système immunitaire du corps aux défis futurs (bien qu'elle puisse aussi être inadaptée lorsqu'elle entraîne une auto-immunité).

Un cadre théorique expliquant le fonctionnement du système immunitaire adaptatif est fourni par la théorie des réseaux immunitaires. Cette théorie, qui s'appuie sur des concepts établis de sélection clonale, est appliquée dans la recherche d'un vaccin contre le VIH.

Voir les synonymes de immunité acquise.
Revoir la définition immunité acquise ... La définition IMMUNITE ACQUISE a été vue 46502 fois. Publié le 23/02/2009. Modifié le .
Commentaires (via Disqus):