L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Feuille : explications

Que signifie feuille ?

Définition feuille:

Une feuille est un organe d'une plante vasculaire. Les feuilles des arbres, arbustes et autres espèces végétales, comme les herbacées, sont des organes laminaires composés d'un limbe relié à la tige par un pétiole (feuille pétiolée) ou inséré directement sur la tige même (feuille sessile).

Les feuilles auxquelles manque un pétiole sont dites sessiles ou apétiolées. Dans ce cas, la lame se fixe directement sur la tige, ou en jointure quand elles entourent partiellement la tige. Les feuilles subpétiolées sont presque pétiolées, elles ont un très court pétiole, et semblent sessiles.

Les feuilles joignantes des Poacées ont une structure supplémentaire appelée la ligule. Les feuilles pétiolées sont celles où le pétiole se connecte à la feuille avant son sommet. Il existe des feuilles persistantes, pérennes, ou caduques, définissant une plante vivace ou une plante caduque.

Un feuillage partiel du rosier Rosa canina avec 5 feuilles:
Les feuilles d'un rosier
Autrement dit, une feuille est une extension latérale de la tige caractérisée morphologiquement par sa forme aplatie à symétrie bilatérale, elle doit toujours être vascularisée, elle est donc composée de xylème et de phloème. À l'aisselle de la feuille, il y a toujours un bourgeon, nommé bourgeon axillaire.


La feuille est l'élément chlorophyllien par excellence, à l'intérieur de laquelle, se déroulent la respiration et la photosynthèse. En terme botanique, et en particulier dans la morphologie de la plante, le feuillage est un nom de masse qui se rapporte aux feuilles comme caractéristiques des plantes.


Les formes de feuillage et son langage:

Le feuillage avec les feuilles fines des cosmos des jardins:
Feuillage et feuilles fines des cosmos
Par définition, le feuillage qualifie l'ensemble des feuilles d'un végétal. Le terme feuillage s'emploie pour tout type de végétation, sauf les algues qui sont dépourvues de feuilles.
Les feuilles sont bipennées chez le cosmos des jardins.

Le feuillage peut être caduc ou pérenne, selon la rusticité de la plante. Une feuillage caduc distingue des feuilles qui tombent à la mauvaise saison.

Cet organe aérien des Cormophytes est fixé à la tige, généralement chlorophyllien, et de surface importante, par rapport à son épaisseur, ce qui permet une bonne réception de la lumière afin d'optimiser la photosynthèse. Certaines feuilles, éventuellement modifiées, peuvent produire du nectar avec des pseudonectaires. D'autres feuilles modifiées s'appellent des bractées lorsqu'elles sont associées aux pièces florales. Les feuilles des fougères et des algues sont des frondes ou des lames.

L'absence de feuille sur une plante la qualifie d'aphylle, si toutes les feuilles sont égales en longueurs, elles sont isophylles, si elles sont grandes, elles sont mégaphylles... La phyllule caractérise la cicatrice que laisse une feuille sur la tige, après sa chute. Lorsqu'une feuille peut se dessécher sur une branche sans tomber, il y a marcescence. Un feuillage marcescent est une forme intermédiaire entre le feuillage caduc et pérenne. Une plante portant des feuilles épaisses est dite dasyphylle.

Une aréolation, chez les bryophytes, est un mode de répartition des différents types cellulaires dans les diverses parties des feuilles (apex, marge, base). L'aréolation constitue un critère de distinction des espèces grâce aux feuilles.

Il existe différents termes associés aux feuilles: feuille simple, feuille pétiolée, pour l'algue nori, la feuille de nori... La technique pour bouturer une feuille est identique à celle d'un rameau.

Le photostade qualifie la période de développement d'une plante quand les premières feuilles apparaissent et lorsque la lumière est alors suffisamment importante pour le déclenchement de la photosynthèse.


La morphologie détaillée d'une feuille:

On distingue plusieurs cas de feuillage:Chez les Bryophytes, elles ne sont présentes que chez les Mousses (avec nervures) et les hépatiques à feuilles (sans nervures).Chez les ptéridophytes (fougères), ce sont les frondes.Chez les spermatophytes, elles sont extrêmement variables, mais formées fondamentalement d'un limbe et d'un pétiole.Chez les gymnospermes, ce sont des aiguilles ou des écailles apprimées contre le rameau.Chez les angiospermes, elles peuvent former des pièges comme un carnivore et sécréter des enzymes digestives (plantes carnivores), certaines sont en forme de vrille (plantes grimpantes), elles sont épineuses (feuilles aciculaires) chez les plantes adaptées à la sécheresse, écailleuses autour d'un bourgeon. Elles peuvent être accompagnées de structures particulières: stipule, ligule, gaine, ochréa, phyllode. Elles sont entières, composées palmées ou avec penne, des composées pennées.
Les caractéristiques morphologiques des feuilles:
La morphologie des feuilles
Une feuille se décrit selon plusieurs caractéristiques morphologiques; en premier, il faut séparer les feuilles simples des feuilles composées. La feuilles simple se caractérise par le bourgeon axillaire, les stipules, le limbe et la nervation avec la nervure principale et les nervures secondaires; les feuilles composées sont caractérisées par leur pétiole et les pétiolules portant les folioles (un foliole est une feuille simple d'une feuille composée). En deuxième, la fixation de la feuille à la tige est importante. Le limbe, notamment avec sa bordure et sa base, puis la forme de l'apex de la feuille vont déterminer d'autres caractéristiques d'identification. La disposition des feuilles sur la tige, une science botanique appelée la phyllotaxie, permet de déterminer un indice phyllotaxique. Finalement, la nervation des feuilles est un critère déterminant pour la morphologie anatomique d'une feuille.

En réunissant toutes ces caractéristiques des feuilles, en association avec celles des fleurs pour les plantes à fleurs, en association avec le type de croissance comme les plantes grimpantes, les plantes rampantes, etc., en considérant le milieu écologique de culture (écosystème, biotope, climax), en tenant compte des associations végétales, et encore d'autres, une espèce végétale peut être définie et identifiée.

En botanique, un organe embrassant qualifie une feuille, un pétiole, un limbe des stipules, etc., se prolongeant de manière à entourer l'axe qui les porte. Une feuille apétiolée peut être embrassante de la tige; la plante est alors dite amplexicaule.

Synonyme, antonyme, traduction feuille:

Type: nom commun. Genre: féminin.

Traduction feuille en anglais: leaf (leaves), tree leaf.

Synonyme feuille: fronde, lame, feuillage.


Revoir la définition feuille ... La définition FEUILLE a été vue 24725 fois. Publié le 07/07/2008. Modifié le .
Commentaires (via Disqus):