L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Définition de mini-serre

Que signifie mini-serre ?

Définition mini-serre:

En agriculture et jardinage, une mini-serre, ou miniserre, est une serre miniature de culture de petites dimensions, souvent transportable. L'intérieur d'une serre, quelque soit sa taille, exposée à la lumière du soleil devient significativement plus chaud que la température ambiante extérieure, protégeant son contenu par temps froid.

Une mini-serre en plastique vert:
Une mini-sere en plastique
La mini-serre intègre un matériau transparent qui peut être du verre ou du plastique; la plus simple est la mini-serre "tout" plastique. Elle peut, accessoirement, être chauffée et/ou aérée par ventilation.


Certaines plantes d'appartement réclament une ambiance particulière: température élevée, hygrométrie importante, absence de courants d'air. De son côté, la multiplication demande un air confiné et, souvent, une bonne chaleur de fond pour les semis et le bouturage. Ces différentes exigences conduisent, un jour ou l'autre, le jar­dinier amateur à utiliser une miniserre.

Voir aussi le plantarium miniature.


Caractéristiques indispensables:

Les miniserres se composent de deux parties:une terrine de culture en matériau opaque, assez épais (plastique ou fibrociment), parcourue de rigoles pour recueillir l'eau en excès; des trous d'aération traversent parfois les côtés;un étage supérieur en forme de tunnel, de cloche ou de serre, fait soit d'une seule partie mobile moulée en polystyrène cristal, soit de deux sections en forme de toit ouvrant; ce toit, de même que les côtés de la serre, peut être en plastique ou en verre.
Il y a des avantages et des inconvénients:Les avantages sont nombreux, bien qu'une courte énumération en montre les limites. Les miniserres, légères et souvent résis­tantes aux chocs, peuvent être placées sur un meuble, devant une fenêtre ou sur un balcon. La transparence du couvercle est très souvent parfaite. Notons toutefois qu'après quelques années le plastique s'obscurcit et laisse difficilement passer la lumière. Le verre ne présente pas cet inconvénient. Certains systèmes plus perfectionnés sont munis, dans la partie inférieure, de câbles électriques chauffants et équipés d'un ther­mostat. Leur bonne étanchéité est une garantie de conservation de la chaleur.Les inconvénients commencent avec les petites dimensions des miniserres qui limitent leur utilisation aux seuls travaux de multiplication: semaison, bouturage, greffage, etc. Cependant, quelques modèles légèrement plus grands permettent la conservation de petites plantes ou la culture de plantes trapues (succulentes, orchidées) à croissance lente. Le verre, fragile, peut être dangereux pour les enfants. Enfin, le prix des miniserres perfectionnées est assez élevé.

Utilisations d'une miniserre:

Le fond de la terrine étant garni de tessons de poterie sur une hau­teur de 2 ou 3 cm, la terre, ou substrat de culture, est apportée jusqu'à 2-3 cm au-dessous de la bordure supérieure de la terrine. Nivelée, bien tassée, elle est prête pour la culture.

À l'aide de feuilles de verre, on peut réaliser des séparations qui permettent des cultures différentes et simultanées.

L'aération journalière sert à évacuer la légère condensation qui se forme sur le couvercle. L'arrosage se fait à la seringue ou au pulvérisateur (bassinage). Si la miniserre est utilisée pour la culture des plantes en pot, donc sur graviers, l'arrosage est exécuté normalement; toutefois, il faut maintenir une bonne aération jusqu'à ce que les plantes se soient ressuyées.

Les travaux réalisables dans une petite serre d'intérieur sont:la mise en végétation des bulbes afin de les « hâter » (on avance la date de plantation);les semis précoces de fleurs annuelles ou même (pourquoi pas?) de légumes;le bouturage à l'étouffée des coleus, fuchsias, chrysanthèmes, dahlias, ficus, philodendrons, scindapsus...le forçage des jacinthes, du muguet, des tulipes...le greffage des Cactées, des azalées...la culture de petites plantes ou même d'orchidées dans des serres sophistiquées avec système de chauffage réglable.

L'éventail des miniserres du commerce est maintenant suffisam­ment large pour permettre à tous les amateurs de se procurer une "petite couveuse" pour plantes en pot.


Châssis-froid miniature:

Le châssis-froid miniature est une mini-serre:
Un petit châssis-froid est une mini-serre
Les mini-serres incluent les châssis froids, elle peuvent aussi être considérées en qualité de jardin d'hiver minuscule.


Mini-serre bâche d'extérieur:

Les serres horticoles sont utiles à l'amateur voulant réaliser des cultures plus importantes; il peut s'équiper de "vraies" petites serres aménagées avec tout le confort des installations professionnelles. La miniserre, pour une culture rationnelle (jardin bio, permaculture...) est la réduction d'une serre professionnelle. Recouverte de verre ou de plastique, supportée par des armatures solides, elle possède optionnellement un système de chauffage réglable et est équipée d'une sécurité contre les risques d'électrocution. La miniserre qui dépasse 1 mètre de long est la plus importantes des miniserres d'intérieur. Leurs dimensions sont suffisantes pour entre­prendre la culture des plantes fragiles ou exigeant des conditions particulières pour se développer. Après un certain temps d'adap­tation, la reproduction et la culture de plantes exotiques devien­nent très faciles.

Une mini-serre de jardin toute simple:
Une mini-serre de jardin
La mini-serre de jardin la plus simple est réalisée avec une simple bâche plastique, formant comme un tunnel.


Mini-serre cloche:

Pour ceux qui ont un espace limité, des cultures miniatures à faible prix sont toujours possibles, parfois avec des plantes qui ne sont pas toujours faciles. C'est le principe de la mini-serre cloche.

Les cloches sont des serre-pots constitués d'une cloche en polystyrène translucide qui s'adapte sur un contenant en plastique. Les jacinthes sont parfois vendues dans ce type de contenant. On peut aussi les utiliser pour des semis peu impor­tants de plantes annuelles.

Les miniserres se composent d'une terrine en matière plastique, rectangulaire et peu profonde (14,5 cm), recouverte d'une cloche transparente. Une soucoupe de la dimension du bac récupère l'eau en surplus. Certaines sont équipées de plaques de godets carrés en tourbe. Ces contenants intérieurs facilitent les travaux de semis ou même de bouturage. Le système est doté d'une résistance électrique qui permet de hâter les cultures. D'au­cuns préconisent de les utiliser à l'extérieur, sur un balcon par exemple. Cette solution est plutôt aléatoire dans les régions à hiver très rigoureux.

Il existe également des cloches en verre (type cloche maraîchère) de dimensions plus importantes.

Des mini-serres cloches:
Des mini-serres en cloche, de simples bouteilles transformées
La mini-serre cloche peut être fabriquée soi-même, sur la base de simples bouteilles en plastique. Selon les cas, elles seront fermées ou laissées légèrement ouvertes pour l'aération et laisser échapper la condensation.

Une mini-serre cloche est idéale pour cultiver des germes de graines (ou favoriser une germination rapide) ou certaines plantes aromatiques ou officinales demandant de la chaleur et de l'humidité.

Tout ce dont vous avez besoin est une bouteille en plastique de 2 litres et des ciseaux. Enlevez l'étiquette, coupez la bouteille en deux et vous avez une mini-serre. La partie supérieure est utilisée traditionnellement à cause du col de la bouteille ouverte (et la moitié inférieure est jetée), mais il est aussi possible de percer quelques trous dans le fond de la bouteille et l'utiliser ainsi. Les herbes sont "trompées" en pensant qu'il fait chaud et humide, comme si la pluie était presque permanente: elles se développent rapidement.

Revoir la définition mini-serre ... La définition MINI SERRE a été vue 163 fois. Publié le 29/08/2017. Modifié le .
Commentaires (via Disqus):