L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Définition de endémisme

Que signifie endémisme ?

Définition simple: L'endémisme est un terme utilisé en biologie pour indiquer que la distribution d'un taxon est limitée à une zone géographique connue et qu'elle ne se trouve naturellement nulle part ailleurs dans le monde. Par conséquent, quand une espèce est endémique à une certaine région, cela signifie qu'il n'est possible de ne la trouver naturellement que là.

Définition endémisme:

L'endémisme qualifié l'état d'une espèce indigène et autochtone qui n'existe que dans une zone géographique donnée, définissant une espèce dont l'aire de répartition est nettement délimitée et caractéristique d'une région. L'espèce régionale est dite endémique. L'espèce endémique peut être un végétal comme une plante endémique.

Un iris avec un endémisme historiquement circonscrit à l'Amérique du Nord:
Une plante à endémisme nord-américain
La plante endémique Iris versicolor est naturellement originaire d'Amérique du Nord. Toutefois, son adaptabilité à divers climat et l'action anthropique de l'Homme ont cassé son endémisme. Elle est maintenant connue sur plusieurs continents. L'endémisme n'est pas un état permanent, il peut évoluer, notamment avec les changements climatiques. C'est le cas, par exemple, des espèces de poissons lessepsiens.


L'endémisme peut être considéré dans une gamme très large à l'échelle géographique. Ainsi, un organisme peut être endémique à un sommet de la montagne ou un lac, une chaîne de montagnes ou d'un système hydrologique d'un fleuve, une île, un pays ou même d'un continent. Habituellement, le concept endémique, l'endémicité, s'applique aux espèces, mais peut aussi être utilisé pour d'autres taxons de classification de rang supérieur (genres, familles, ordres...) ou inférieur (sous-espèces, variétés, formes...).

En général, l'endémisme est le résultat de la séparation des espèces (spéciation), qui commencent à se reproduire dans différentes régions, donnant naissance à des espèces ayant différentes formes d'évolution (phénotypisme). L'endémisme est causé par des mécanismes d'isolation, d'inondation, de mouvement des plaques tectoniques. Par exemple, en raison de la dérive des continents, les espèces de Madagascar ou d'Australie sont des exemples flagrants d'endémisme.

L'apparition d'endémismes dépend donc de la mobilité des organismes. Les plantes d'eau douce et les poissons sont les plus touchés par les processus endémiques, car la mobilité est plus restreinte que celle des oiseaux ou des mammifères.

Certaines maladies et certains ravageurs, spécifiques à certaines régions, en raison des facteurs écologiques spécifiques à ces régions, sont également endémiques.

On peut classer les endémismes, principalement dans le domaine de la botanique, quant à leur origine, dans: les endémismes autochtones, les endémismes paléogènes (ou reliques) et les endémismes néogènes:Les endémismes paléogènes se produisent lorsqu'une espèce donnée, largement disséminée dans des temps reculés, subsiste à un moment donné dans une zone restreinte. Le Ginkgo biloba, actuellement spontané seulement dans le sud de la Chine, appartenait à un groupe de gymnospermes assez communs au jurassique et au crétacé mais dont les représentants disparaissaient presque complètement. Il est donc perçu que ces endémismes sont désignés comme reliques.Les endémismes néogènes sont ceux qui résultent de l'évolution (par mutation ou autre facteur) d'une espèce au cours des époques récentes, le groupe biologique n'ayant pas eu le temps de s'étendre à une zone plus étendue. Un exemple de ce type d'endémisme est l'espèce Saxifraga cintrana, présente dans le complexe volcanique de Sintra (Portugal, région de Lisbonne).
En France, la centaurée de la Clape Centaurea corymbosa est une néo-endémique dans le département de l'Aude, quand la centaurée bleuâtre Centaurea pseudocaerulescens est une paléo-endémique des Alpes-maritimes.

La forêt atlantique (forêt tropicale du Brésil) est l'un des biomes les plus riches en plantes endémiques au monde.

Les îles (endémisme insulaire), compte tenu de leur isolement, sont des lieux avec un taux élevé d'endémisme. Ainsi, l'Australie, qui n'a eu aucun contact avec d'autres terres depuis plus de 50 millions d'années, possède une flore et une faune unique et très différente du reste du monde. La moitié des oiseaux de l'île de Nouvelle-Guinée, et la moitié des mammifères qui peuplent les Philippines sont endémiques.

À cet égard, il faut souligner le cas de Madagascar dont tous (100%) les amphibiens sont endémiques, 90% des reptiles (la moitié des espèces de caméléons dans le monde), 55% des mammifères (comme les lémurs) et 50% des oiseaux sont endémiques, et environ 80% de ses plantes ne vivent pas aucune autre région du monde, notamment des orchidées. 95% des espèces de poissons dans les Grands lacs du rift africain sont endémiques.

Les îles volcaniques, qui n'ont jamais été en contact avec le continent, sont particulièrement riches en espèces endémiques; les espèces qui les habitent sont les descendants de ceux qui sont arrivés dans le passé et en mesure de s'adapter. L'archipel d'Hawaï ou les îles Galapagos (qui inspira Charles Darwin dans sa célèbre théorie de l'évolution), et les îles Canaries, avec 500 espèces de plantes endémiques et en particulier l'île de Tenerife a le ratio le plus élevé de d'endémisme floristique de la région de Macaronésie.

Voir les synonymes de endémisme.
Revoir la définition endémisme ... La définition ENDEMISME a été vue 10388 fois. Publié le 14/11/2007. Modifié le .