Que signifie glacier ?

Définition glacier:

Un glacier est une grande masse persistante de glace, mais moins qu'un inlandsis, qui se forme lorsque l'accumulation de neige dépasse son ablation (fonte et sublimation) depuis de nombreuses années, souvent des siècles.

Autrement dit, un glacier est une masse épaisse de glace qui provient de la surface de la terre par l'accumulation, le compactage et la recristallisation de la neige, montrant des signes d'écoulement passé ou présent. Son existence est possible lorsque les précipitations annuelles de neige dépassent celles qui se sont évaporées en été, pour lesquelles la plus grande partie se trouve dans les zones proches des pôles, bien qu'elles existent dans d'autres régions, dans les montagnes.

Pied du glacier de l'Unteraar dans le canton de Berne en Suisse:
Le glacier de l'Unteraar en Suisse
Ce glacier est le plus grand des deux glaciers à l'origine de la rivière l'Aar, l'autre glacier étant l'Oberaar.


Le glacier est un paysage grandiose à lui tout seul mais on peut également apprécier la suite du glacier, un torrent dont le milieu aquatique se compose d'un décor d'eau limpide, d'herbes sauvages et de petites fleurs au blanc immaculé... Une merveille de la nature.

Le processus de croissance et d'établissement du glacier s'appelle la glaciation. Les glaciers du monde sont variés et peuvent être classés en fonction de leur forme (vallée, niche, champ de glace, etc.), du régime climatique (tropical, tempéré ou polaire) ou thermique (base froide, chaude ou polythermale).

Les glaciers se déforment lentement et s'écoulent en raison de contraintes induites par leur poids, en créant des crevasses, séracs et autres signes distinctifs comme une langue de glace appelée une langue glaciaire. Ils ont également pour conséquence d'abraser les roches et les débris de leur substrat pour créer des reliefs tels que les cirques et des moraines. Les glaciers se forment seulement sur terre et sont distincts de la plus mince glace de mer et de glace de lac qui se forme en surface des plans d'eau.

Sur la Terre, 99% des glaciers est contenu dans de vastes couches de glace dans les régions polaires, les glacis, mais peuvent être trouvés dans les chaînes de montagnes de chaque continent, et sur quelques-unes des îles océaniques de hautes latitudes. Entre 35 °N et 35 °S, les glaciers ne se rencontrent que dans l'Himalaya, les Andes, quelques montagnes élevées en Afrique orientale, au Mexique, en Nouvelle-Guinée auxquels on ajoute le Zard Kuh en Iran.

Ces zones glaciaires constituent le plus grand réservoir d'eau douce sur la Terre, en soutenant un tiers du volume mondial de l'eau douce! Beaucoup de glaciers existent au cours d'une saison et fondent ultérieurement au cours d'une saison suivante, cette font du glacier devenant une source d'eau qui est particulièrement importante pour les plantes, les animaux et les utilisations de l'homme lorsque les autres sources aqueuses peuvent être rares.

La masse glaciaire est affectée à long terme par le climat et les changements climatiques: les précipitations, la température moyenne et de la couverture nuageuse. Ainsi, les variations de masse glaciaire sont considérées parmi les indicateurs les plus sensibles du réchauffement climatique et sont une source majeure de variations de niveau de la mer.

Lorsque le glacier atteint la vallée en s'écoulant lentement, il devient glacier de vallée (voir glacier de vallée). La science s'occupant des glaciers est la glaciologie.

Est glaciomarin ce qui qualifie un phénomène qui se rapporte aux actions combinées de glaciers et de la mer.

Une bouillie neigeuse, connue aussi sous son appellation anglo-saxonne de slush (ou snow slush), est une neige saturée, et mélangée d'eau, que l'on peut trouver sur le sol ou sur des surfaces glacées, ou sous la forme de masses visqueuses flottant sur l'eau après de fortes chutes de neige.

Une bouillie de glace, en géologie et hydrologie, est une masse constituée de sorbet transformé, en partie sous la forme de paquets ou morceaux de bouillie neigeuse, de glace de fond et de glace en paillettes.

Un shuga consiste en une accumulation de morceaux de glace spongieuse de quelques centimètres de diamètre, de couleur blanche, formée à partir de glace pâteuse ou de bouillie neigeuse, et parfois de glace de fond remontant à la surface.

Voir les synonymes de glacier.
Revoir la définition glacier ... La définition GLACIER a été vue 5030 fois. Publié le 13/02/2013. Modifié le .
Discuter et poser des questions sur "glacier"? Voir le forum langage biologique.