L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Acclimater des crevettes (pour les nuls)

Acclimater des crevettes (pour les nuls)

acclimater des crevettes pour les nuls


Mise en garde : Ce sont des instructions à imprimer et à utiliser dès que le sachet de transport arrive chez vous, et cela s'adresse à toute personne qui acquiert une crevette dulcicole ou marine.

C'est une méthode recommandée par les experts et qui présente un grand degré de réussite. Ce n'est pas le "seul moyen" pour acclimater des crevettes en aquarium, il existe plusieurs autres méthodes. La méthode affichée après est une méthode sûre et pour laquelle il faudrait militer activement ; elle reste tributaire de la réception d'un double sac dans le cas d'achat à distance.



Sachet

Il est important, voir capital, de distinguer deux cas : des crevettes sortant tout droit de chez votre commerçant aquariophile, ou des crevettes commandées par VPC qui ont séjournées plusieurs heures dans le sachet de transport ! Dans ce dernier cas, ne mettez pas le sachet contenant la ou les crevettes dans l'aquarium afin d'égaliser la température de l'eau du sac avec celle de l'aquarium : le faible volume d'eau du sachet pourrait se réchauffer trop vite, provoquant ainsi un choc thermique susceptible de tuer les crevettes.

Acclimater les crevettes avant leur introduction dans l'aquarium :

Il est extrêmement important de pratiquer une acclimatation douce, sur plusieurs heures, avant de faire découvrir leur nouveau lieu de vie à vos nouvelles crevettes. Les crevettes sont des invertébrés sensibles aux conditions physico-chimiques de l'eau, et vous ne pouvez plonger ce nouvel occupant sans précaution en versant directement et sans ménagement les crevettes dans leur nouvelle maison depuis le sachet de transport. C'est seulement suite à quelques mesures permettant aux crevettes de s'adapter lentement aux nouvelles conditions environnementales que vous les admirerez.

acclimatation crevettes


Les outils nécessaires :

Tout d'abord, tous les outils doivent être propres et complètement stériles sans résidus en provenance d'un autre aquarium par exemple!

1- Une petite boîte en plastique transparent, style petit Tupperware.
2- Une tasse ou gobelet en plastique pour pratiquer les transferts d'eau.
3- Une cuillère en plastique.


Retirer les crevettes du sachet de transport :

Le retrait des crevettes du sachet peut présenter quelques difficultés à qui n'est habitué et ne dispose pas des bons outils. En effet, il est fréquent que le sachet avec l'eau ne soit pas suffisamment large pour permettre le passage d'une épuisette... Et si vous tentez de sortir les crevettes après avoir jeté l'eau du sachet, il y a des risques que celles-ci se retrouvent coincées dans les replis du sachet : il devient alors très difficile de les chasser du sachet ! Sans compter que la mise à l'air libre n'est pas idéale... Voici donc une recette fonctionnant à tous les coups, et il faudrait que cela devienne l'ultime façon de procéder.

1- Si votre acquisition provient d'un envoi par transporteur spécialisé (en France, les sociétés de transport disposant des agréments vétérinaires pour le transport d'animaux vivants ne sont pas légions !), utilisez un couteau ou des ciseaux pour couper le ruban-scotch en haut et ouvrir la boîte. Retirez le début des matériaux isolants et le papier, vous verrez alors le sac de crevettes.
2- Après avoir enlevé le sac de son emballage postal, vous devriez observer l'intérieur et les crevettes par transparence. Si elles se mettent à nager, c'est normal : elles ont été privées de lumière plusieurs heures (voir plus d'une journée complète et les crevettes sont des animaux respectant un cycle nycthéméral) durant l'expédition. Dans ce cas, un morceau de mousse, ou d'algue si ce sont des crevettes marines, est installé dans le sachet avec les crevettes.
Dans le cas d'un achat chez votre marchand proche de chez vous, elles ont fréquemment été plongées artificiellement dans la nuit à cause du papier journal dont entourent les commerçants le sachet plastique.
Mettez le sachet sans l'ouvrir et en le laissant scellé dans la boîte en plastique type Tupperware.
3- Prenez une paire de ciseaux ou un cutter et taillez franchement dans le sac du haut (juste en dessous de la fermeture -noeud ou bague- vers le bas afin que l'eau s'écoule « à plat » dans la boîte plastique. Maintenez le sachet par le haut pendant cette opération, surtout lorsque l'eau et son contenu se répand dans la boîte. Cela permet aux crevettes de rester immergées dans l'eau tout le temps sans avoir à les retirer et leur faire subir une transition à l'air libre.
4- En conservant le sac submergé à l'intérieur de la boîte plastique, couper le haut du sachet afin de faciliter son futur dégagement. Les crevettes doivent nager à coté du sac de transport à un moment donné. Maintenant, en utilisant une cuillère en plastique (ou similaire), "propre" à l'intérieur du sachet qui s'est effondré, et en veillant à ce que il n'y ait pas encore de crevettes dans le sac (note: maintenir la mousse ainsi !). Les crevettes vont logiquement s'accrocher à la mousse; déplacez juste la mousse dans le boîte hors du sac.
5- Retirez le sac, en le glissant le long d'un coté de la boîte, lorsque vous êtes sûr que il n'y a plus de crevette à l'intérieur. Toutes les crevettes devraient avoir nagé pour sortir du sac dans la boîte, soit de leur propre chef, soit avec votre aide. Ainsi, vous obtenez une contenant avec l'eau de transport, la mousse (ou algues dans le cas de crevettes d'eau de mer), et les crevettes. La partie la plus difficile est réalisée! La suite est surtout de la patience.

crevettes


Acclimatation avec l'eau de l'aquarium d'accueil :

- Prenez une tasse (en matière inerte et sans traces de produit vaisselle ou autre produit ménager) pour verser de l'eau de l'aquarium dans la boîte en plastique contenant les crevettes dans leur eau de transport. Regardez la quantité d'eau dans la boîte et essayez d'estimer la quantité d'eau que vous pensez pour le volume de 10% à chaque fois. Remplissez la tasse avec de l'eau de l'aquarium et versez l'équivalent de 10% du volume (à peu près, et selon votre estimation ; mieux vaut moins que plus) dans la boîte en plastique



Commentaires (via Disqus)
Disqus


Publié par anemone-clown le 2/11/2008. 28347 lectures.