L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Epipedobates anthonyi, la dendrobate d'anthony : Terrariophilie


anemone-clown : le
Epipedobates anthonyi, la dendrobate d'anthony (#1)
Admin
Inscrit le: 1/11/2006
De: Meuse (55)
Messages: 15432
Je vous présente en photos Epipedobates anthonyi, qu'on trouve encore sous le taxon de epidobate anthony. Certaines informations qui touchent cette grenouille toxique EPIPEDOBATES ANTHONYI sont extrêmement intéressantes et la passion des dendrobates d'Anthony fait le reste. En effet, ces amphibien epipedobates rendent honneur à M. Anthony.

Les grenouilles Epipedobates produisent des toxines lipophiles sur leur peau; la txoxine de ces amphibiens est composée d'alcaloïdes pipéridines. Epipedobates anthonyi est moins toxique que les espèces dans les genres Dendrobates ou Phyllobates. Effectivement, Epipedobates anthonyi produit rarement les classes A ou B des pumiliotoxines et on ne trouve pas du tout, jamais, les indolizidines!

Photo de Epipedobates anthonyi en gros plan :
Epipedobates anthonyi en gros plan

Comme c'est le cas pour les toxines de la peau des autres Dendrobatidae, l'epibatidine semble être une toxine dérivée entièrement depuis les sources alimentaires de notre grenouille. Ainsi Epipedobates tricolor est, avec anthonyi, une grenouille trouvée depuis des plantations de cacao, lequel contient des quantités infimes de epibatidine, tandis que celles collectées à partir d'une bananeraie voisine n'ont pas cette toxine. En outre, les grenouilles élevées en captivité ne produisent absolument pas la moindre trace d'epibatidine. Ainsi, la source alimentaire provoquant la présence de l'epibatidine est susceptible d'être présents en quantité faible et mais universellement distribuée...

Photo de Epipedobates anthonyi dans un environnement de cacao :
epipedobates anthonyi dans son milieu de cacao

A propos du taxon exact de cette epipedobate, des scientifiques estiment que Epipedobates anthonyi appartient à la même clade (selon la nomenclature cladistique) que Epipedobates tricolor.

SVP: ceci est un fil de discussion exemple, merci de laisser Gargouse et moi faire joujou sans intervenir. Merci d'avance de votre compréhension et je corrigerais tout erreur orthographique en éditant les interventions.

Note: la première photo est issue de http://www.flickr.com/photos/sexecutioner/3687999591/
wistiti57 : le
Re: Epipedobates anthonyi, la dendrobate d'anthony (#2)
Modérateur
Inscrit le: 12/3/2007
Messages: 7742
Il faut savoir que cette grenouille Epipedobates anthonyi est protégée par la Convention de Washington et et est inscrite dans la liste rouge de l'IUCN!

A propos de Epipedobates tricolor, les 2 espèces avec anthonyi, ont récemment été séparés par Schulte en 1999, considérant et limitant la distribution géographique de E. anthonyi au sud de l'Équateur et le nord du Pérou.

Et puis, je précise qu'on peut trouver cette grenouille Rana en vente via ce site : vente grenouille Epipedobates anthonyi.

Voici la carte de la distribution géographique de Epipedobates anthonyi :
distribution géographique de epipedobates anthonyi
bedotia : le
Re: Epipedobates anthonyi, la dendrobate d'anthony (#3)
Modérateur
Inscrit le: 25/12/2007
Messages: 4631
Bonjour,

sur réquisition, non pas de la grenouille Epipedobates anthonyi mais bien du créateur de cette discussion, je voulais dire aussi que les toxines de ces amphibiens sont très dangereuses. D'ailleurs, il semble bien que la définition de la toxine epibatidine ait trouvé sa place sur AP. Il paraît que c'est un accessoire utile et stratégique.

Ce qui serait sympa, c'est d'obtenir une photo de cette grenouille dans un aquaterrarium. Il est vrai que pour acquérir et maintenir ces épipédobates, il faut un certificat de capacité et j'imagine de nombreuses précautions pour leur manipulation.
RouDaiLLe : le
Re: Epipedobates anthonyi, la dendrobate d'anthony (#4)
Modérateur
Inscrit le: 11/11/2006
De: Paris ou Cannes!
Messages: 3678
C'est John Peters qui a prélevé les premiers spécimens de Epipedobates anthonyi dans une zone constituée de ruisseaux dans des régions sèches herbeuses (hautes herbes) et qui abrite les "arbres à piment" à une altitude de 1500 m. Par contre, les auteurs Mudde et Wijngaarden, en 1990, décrivent un biotope de Epipedobates anthonyi sur le versant ouest des Andes dans le sud de l'Équateur. Le climat de cette région est de type équatorial très humide. Les amphibiens ont été trouvés le long des ruisseaux d'une végétation impénétrable qui, au cours de la saison sèche, est totalement aride et poussiéreuse, sans laisser grande place aux prairies. La végétation contenait beaucoup de plantes résistantes à la sécheresse comme des cactés, des épiphytes comme des Tillandsia gris. Les arbres perdent leurs feuilles pendant la saison sèche. Les températures de l'air ambiant de jour sont d'environ 28 °C en été et la température de l'eau de 26 °C à midi; la nuit, la température baisse vers 14 °C.
anemone-clown : le
Re: Epipedobates anthonyi, la dendrobate d'anthony (#5)
Admin
Inscrit le: 1/11/2006
De: Meuse (55)
Messages: 15432
A propos des grenouilles, il y avait une exposition qui en parlait au Muséum à Nancy :



Pas belle vue ainsi...
aquaprems : le
Re: Epipedobates anthonyi, la dendrobate d'anthony (#6)
Inscrit le: 4/1/2008
Messages: 300
Si l'espèce a été séparée du taxon original de E. tricolor, c'est
parce qu'il existe essentiellement une zone dédiée où les deux espèces ne se
croisent pas! Cette zone géographique se situe au sud-ouest du pays Equateur
dans les provinces de Azuay, El Oro, et Loja, et le nord-ouest du Pérou dans
les départements de Ancash, Piura et Tumbes, mais encore à l'ouest des
Andes, dans une altitude dont l'amplitude va de 153 à 1387 m. Il y a
plusieurs indications pour la zonation de Epipedobates
anthonyi
gargouse : le
Re: Epipedobates anthonyi, la dendrobate d'anthony (#7)
Inscrit le: 19/2/2008
Messages: 256
bedotia a écrit:
Bonjour,

sur réquisition, non pas de la grenouille Epipedobates anthonyi mais bien du créateur de cette discussion, je voulais dire aussi que les toxines de ces amphibiens sont très dangereuses.


Aucun risque en captivité


Ce qui serait sympa, c'est d'obtenir une photo de cette grenouille dans un aquaterrarium. Il est vrai que pour acquérir et maintenir ces épipédobates, il faut un certificat de capacité et j'imagine de nombreuses précautions pour leur manipulation.


Toutes les photos publiées par AP sont prises en captivité je pense.

le certificat de capacité n'est PAS nécessaire pour cette espèce!!
la plupart des dendrobatidés sont en détention libre dans la limite de 40 individus, sauf quelques cas spécifique:
-faune guyanaise (et encore on pourrait débattre car depuis la révision de l'arrêté guyane on peut lire de 2 façons le texte) soit D. tinctorius, R. ventrimaculatus et E. hahneli (+ quelques autres espèces mais peu présentes sur le marché de toutes façons)
-faune considérée comme dangereuse au titre de l'arrêté 97 (abusivement en captivité mais c'est ainsi) soit Phyllobates spp.



ps: tu fais de la dendro AC?

pps: pour ceux que ça interesse je vais ouvrir ce soir un post photo dendros!
wistiti57 : le
Re: Epipedobates anthonyi, la dendrobate d'anthony (#8)
Modérateur
Inscrit le: 12/3/2007
Messages: 7742
gargouse a écrit:
pps: pour ceux que ça interesse je vais ouvrir ce soir un post photo dendros!

J'adore ces bestioles gluantes, qui sautent partout, qui remontent les échelles en fonction du temps, et tout et tout.



Cela dit, que faut-il comme installation pour un amateur pour détenir et conserver des Epipedobates anthonyi?
RouDaiLLe : le
Re: Epipedobates anthonyi, la dendrobate d'anthony (#9)
Modérateur
Inscrit le: 11/11/2006
De: Paris ou Cannes!
Messages: 3678
Vive la Epipedobates anthonyi dont le nom d'espèce est nommée en l'honneur du mammalogiste Harold Elmer Anthony.

En tout cas c'est une petite grenouille sympa
wistiti57 : le
Re: Epipedobates anthonyi, la dendrobate d'anthony (#10)
Modérateur
Inscrit le: 12/3/2007
Messages: 7742
Je signale la parution d'une fiche, minimaliste, sur Epipedobates anthonyi pour venir compléter la discussion ici.
sasg : le
Re: Epipedobates anthonyi, la dendrobate d'anthony (#11)
Inscrit le: 24/11/2008
Messages: 120
Voici une vidéo de mes Epipedobate anthonyi, lors de l'appel du mâle puis suit l'accouplement (=amplexus)
http://www.youtube.com/watch?v=CHaTTexcLN0
sasg : le
Re: Epipedobates anthonyi, la dendrobate d'anthony (#12)
Inscrit le: 24/11/2008
Messages: 120
Ce que j'ai pu observer :
Samedi le mâle a chanté toute la journée et Dimanche il a commencé avant l'allumage des lumières (la pièce était encore dans le noir).
Puis 1/2h après l'allumage des lumières, la femelle l'a suivi.(C'est la vidéo).
1/2h-1h d'amplexus puis ils se sont séparés. Il a recommencé a chanter et ils ont recommencé.

Dimanche soir j'ai pu observer qu'il y avait bien des oeufs (une dizaine, je pense).
sasg : le
Re: Epipedobates anthonyi, la dendrobate d'anthony (#13)
Inscrit le: 24/11/2008
Messages: 120
Voici les oeufs

Epipedobate anthonyi par sasg - Aqua, sur Flickr
RouDaiLLe : le
Re: Epipedobates anthonyi, la dendrobate d'anthony (#14)
Modérateur
Inscrit le: 11/11/2006
De: Paris ou Cannes!
Messages: 3678
Sympa