L'aquariophilie pour des aquariums modernes

La reproduction des Corydoras : Poissons tropicaux


anemone-clown : le
La reproduction des Corydoras (#1)
Admin
Inscrit le: 1/11/2006
De: Meuse (55)
Messages: 15431
L'élevage des Corydoras est un sujet de discussion récurrent. Vous trouverez un protocole général expliquant comment se déroule cet élevage dans la fiche du C. panda avec une partie dédiée à la :reproduction des Corydoras.

Exemple de la fameuse position en "T" lors de l'accouplement d'un mâle et d'une femelle :
Accouplement de Corydoras, position en T


Aboutissement de l'accouplement de Corys avec de gros oeufs collés sur une vitre de l'aquarium :
Des oeufs de Corydoras sur une vitre

Les oeufs sont suffisamment solides et gros pour être décollés de la vitre en les roulant délicatement sous un doigt.
wildolive : le
Re: La reproduction des Corydoras (#2)
Animateur
Inscrit le: 19/8/2014
De: arras
Messages: 1285
Merci anemone-clown
Justement il me semble que mes corydoras pygmaeus étaient en pleine repros, une femelle et un male isolé, je crois que j'ai vu la position en t. Et la femelle qui se mettait ventre à plat sous des feuilles.
Par contre j'ai l'impression que mes nez rouges si intéressaient de trop pres...
wistiti57 : le
Re: La reproduction des Corydoras (#3)
Modérateur
Inscrit le: 12/3/2007
Messages: 7742
Les Tétras de suffisamment grande taille risquent fort de manger les oeufs.
wildolive : le
Re: La reproduction des Corydoras (#4)
Animateur
Inscrit le: 19/8/2014
De: arras
Messages: 1285
A mon avis, c'est déjà fait ... sauf si il y en a de bien planqués
belleisa31 : le
Re: La reproduction des Corydoras (#5)
Inscrit le: 2/9/2013
Messages: 481
Mes corydoras paléatus sont en pleine repro en ce moment ,mais les nez rouges se font un festin des oeufs.
Dès que la femelle s'approche de la vitre pour expulser les oeuf ,les nez rouges sont à l'affut et les dévorent au fut et à mesure.
Mais ,il en reste encore bien collé ,mais pauvres alevins .....
Fishie : le
Re: La reproduction des Corydoras (#6)
Inscrit le: 2/4/2017
Messages: 29
Est-ce que les corydoras peuvent se reproduire entre espèces ?
albator2001 : le
Re: La reproduction des Corydoras (#7)
Inscrit le: 23/8/2016
De: Suisse
Messages: 1483
Oui entre espèces proches. Il existe une liste sur le net qui détaille les possible hybridations. Je n'arrive pas à mettre la main dessus. Je suis sûr que Horlack a cette liste ...
Fishie : le
Re: La reproduction des Corydoras (#8)
Inscrit le: 2/4/2017
Messages: 29
Ok merci
PierrotMergus : le
Re: La reproduction des Corydoras (#9)
Modérateur
Inscrit le: 28/5/2016
De: Tours
Messages: 1468
Cette liste que vous cherchez (les 9 lignages) est à la fin de la description du genre Corydoras
https://www.aquaportail.com/genre-corydoras-3.html
Shanex : le
Re: La reproduction des Corydoras (#10)
Inscrit le: 29/4/2017
Messages: 5
Je n'ai jamais réussi à en faire reproduire, malgré la qualité de mon eau et pas mal de plantes et et de planques. Cela demande plus d'expérience je pense.
albator2001 : le
Re: La reproduction des Corydoras (#11)
Inscrit le: 23/8/2016
De: Suisse
Messages: 1483
La règle numéro 1 pour la reproduction des corydoras c'est qu'ils ne soient pas stressés par d'autres espèces trop actives.

La deuxième règle c'est de les mettre en aquarium spécifique.

Ensuite, certains paramètres d'eau sont meilleures que d'autres ...

Moi même, j'avais réussi à reproduire des corydoras trilineatus avec un GH de 10.

Il faut aussi faire des différences de température, lors des changements d'eau. Moi je mettais une eau un peu plus froide ...
PierrotMergus : le
Re: La reproduction des Corydoras (#12)
Modérateur
Inscrit le: 28/5/2016
De: Tours
Messages: 1468
Il y a tellement d'espèces de corys que c'est impossible de faire une règle !

Certaines espèces sont presque des Graal d'aquariophiles, et devraient nécessiter des simulations complexes. D'ailleurs, pas mal actuellement non pas encore été reproduites même par des pro.

Alors que pour les espèces courantes, on arrive spontanément à amener des alevins à terme dans des bacs biens plantés, sans aucune intervention à part nourrir les adultes...

Mais bon, c'est sur que le spécifique ça peu aider... quoique, ce n'est pas si simple que ça, et certain timides on besoin de compagnie.
scalaire92 : le
Re: La reproduction des Corydoras (#13)
Inscrit le: 2/4/2017
De: scalaire92
Messages: 1287
Je ne sais pas, chez moi, les corydoras, sont en auto-reproduction comme quelques autres espèces d'ailleurs.
PierrotMergus : le
Re: La reproduction des Corydoras (#14)
Modérateur
Inscrit le: 28/5/2016
De: Tours
Messages: 1468
Bien sur qu'on peut arriver à mener à terme des alevins de façon spontanée dans un bac adapté.
(ça aurait été bien de nous dire quelle espèce )

Mais c'est toujours avec les plus courants : anaeus, paleatus, julii, trilineatus et sterbaï.

C'est quand même pas facile de faire des généralités dans un genre qui comporte plus de 200 corydoras.

La ponte reste vraiment très délicate voire impossible à déclencher pour certaines espèces rares.
dumont : le
Re: La reproduction des Corydoras (#15)
Animateur
Inscrit le: 27/3/2014
De: Suisse/Romandie
Messages: 3027
..Les (/mes) Corys Sterbai se sont reproduis régulièrement jusqu'à l'âge de 10 ans en aquarium communautaire. J'ai distribué plein de petits dans ma région. Il me reste encore 3 "Mathusalem" de ces jeunes de 15/16 ans. Je les ai gardés car ils sont albinos.
Durant ces années un petit mâle Panda en pension en a profité pour engendrer des Panda-Sterbai . Dum.
PierrotMergus : le
Re: La reproduction des Corydoras (#16)
Modérateur
Inscrit le: 28/5/2016
De: Tours
Messages: 1468
Je t'avoue ça fait quelques années que je distribue du paleatus, et ça fait mal au cœur de les lâcher parfois, surtout quand le contact est bon et qu'une fois isolés et la personne sur place, on se rend compte que c'est pour une soupe de poisson ...

Pas de facile de refuser de les céder et ça me fait réfléchir sur l'intérêt de diffuser ses reproductions.

P.S : Concernant les hybrides, à part pour l'expérience, faut pas diffuser ce genre de poissons, c'est déjà tellement le bazar dans les espèces de Corydoras que c'est pas la peine d'en rajouter.

Félicitation pour avoir conservé des Corys 15ans c'est le genre d'info qui font plaisir
scalaire92 : le
Re: La reproduction des Corydoras (#17)
Inscrit le: 2/4/2017
De: scalaire92
Messages: 1287
Sterbai, julii, black venezuela, et panda. J'ai fait aussi ce qu'il fallait pour favoriser l'auto-reproduction, cependant ce n'est pas aussi reproductif, que dans une reproduction dirigée.
Mais plus simple, la récupération des oeufs pour la nursery, c'est pas simple, donc ne rien faire c'est facile. Les oeufs éclosent et se developpent dans le bac de pontes.

Mais j'ai aussi des contacts avec une personne féru de corydoras, qui peut me reproduire, pratiquement n'importe quoi comme corydoras
PierrotMergus : le
Re: La reproduction des Corydoras (#18)
Modérateur
Inscrit le: 28/5/2016
De: Tours
Messages: 1468
Si ton pote peu me conseiller, je veux bien que tu me fasses un MP, j'ai un groupe de Corydoras delphax avec lequel je galère depuis des années. Merci ce serait sympa
scalaire92 : le
Re: La reproduction des Corydoras (#19)
Inscrit le: 2/4/2017
De: scalaire92
Messages: 1287
Passes moi un MP, avec les conditions de vie, paramètres du poissons, leurs ages, ce que tu as essayé et si ce sont des sauvages ou pas..
TceTceReves : le
Re: La reproduction des Corydoras (#20)
Inscrit le: 30/1/2018
De: Yvelines
Messages: 32
Bonjour à tous, je suis nouvelle sur le forum et "débutante en aquariophilie". J'ai un soucis avec 2 de mes 3 corys aeneus albinos. Je ne les ai dans mon aquarium que depuis 2 jours avec pour seul copain pour l'instant mon ancistrus juvénile. Ce matin, mes 2 doux-dingues "se cherchaient des poux dans la tête" si je puis dire et pendant que je sortais ma chienne, j'ai eu la surprise de trouver 7 petites boulles collées sur mon bloc de filtration avec l'une des 2 qui "veillait" dessus en se frottant le ventre contre la paroi. Vu les photos que j'ai déjà vu sur le site, ce sont bien des œufs, seulement voilà, mes corys ne font que 2 cm (2,05 cm pour la plus grosse des 3). A mes yeux, ce sont encore des bébés !

Les questions que je me pose sont :
- Que dois-je faire ? J'ai déjà en ma possession une couveuse en vu de la repro pour les guppys et platys que je prévoie d'avoir par la suite. Les récupérer doucement pour les mettre dedans ?
- Peuvent-elles se reproduire vraiment si jeune ?
- Dois-je m'attendre à une repro intensive de leur par pendant tout le reste de leur vie ?
- Que vais-je faire des petits ensuite ? je n'ai qu'un seul bac pour l'instant je saurai pas où les mettre, je ne connais personne qui pourrait tous les accueillir si les œufs sont viable...

Je n'avais pas prévu ça ! Quand ma maman avait son aquarium lorsque j'étais enfant, ses corys ont eu un mal fou à faire des œufs... S'il vous est possible de m'aider rapidement s'il vous plait ?

Merci d'avance,
TceTceReves


Fichiers attachés:
IMG_7115.JPG
14954_5a705464487a4.jpg 1600X1200 px
Polipolop : le
Re: La reproduction des Corydoras (#21)
Inscrit le: 25/3/2018
De: Vosges
Messages: 1215
Hello !

J'ai un bac de 60L mis en eau il y a deux mois; et mes petits corydoras s'y sentent déjà très bien étant donné que j'ai retrouvé' quelques œufs ce matin collés aux vitres ! Je les ai pris puis mis dans un aquarium cyclé de 20L, où j'ai rajouté' un bulleur (j'ai lu que c'était ce qu'il fallait faire, j'espere que ça fera l'affaire).
Quelqu'un a déjà fait de la repro de cory, et saurait me dire quoi donner lorsque les alevins sortiront des œufs? Je pensais à des mini paillettes ou des tablettes pour poissons de fonds « broyées »... ça ferait l'affaire?
Polipolop : le
Re: La reproduction des Corydoras (#22)
Inscrit le: 25/3/2018
De: Vosges
Messages: 1215
Pour compléter le topic : la photo d'un alevin de 6jours ...! Oui ils sont minuscules 😄


Fichiers attachés:
812CF363-CA13-4071-A5BF-BCB62EEDF03E.jpeg
15389_5addc505ede0b.jpg 524X560 px
Auroreboreal : le
Re: La reproduction des Corydoras (#23)
Inscrit le: 11/9/2017
Messages: 47
Moi je suis septique ! Quelq'un pourrait peut être m'aider !! J'ai eu une ponte remarqué mercredi dernier .j'ai retiré les œufs mi dans un tupperware percé par mes soins avec un fond de ouate (par ce que mes trou se sont avérés trop gros ) laissé flotter . Mon aquarium fait 30l dedant j'ai un neritina et 2 Cory (mi à l'écart parce que attaqué dans mon 100l encore peut planter) donc j'ai mi les œufs, trié les pouri des bon, retiré au fur et à mesure les blanc mais se soir j'ai plus que deux œufs blanc dans la boîte !! Sur une bonne trentaine d'oeufs ! Et rien ! Enfin je vois pas de petit dans l'aquarium ! Je précise avoir fait avec les moyen du bord sans bulleur ( il m'a lâché ) j'ai donc juste une pompe qui brasse bien tout de même !
Du coup est ce que quelqu'un aurait une idée de OU sont passé les œufs ????
Llorrat : le
Re: La reproduction des Corydoras (#24)
Inscrit le: 13/6/2018
Messages: 21
Est ce possible d'isoler les œufs des corydoras dans une couveuse?
Faut il mettre un bulleur?
grandbetta : le
Re: La reproduction des Corydoras (#25)
Inscrit le: 26/11/2017
Messages: 1246
Bonsoir,

Mon avis pour ce genre d'engins : c'est plus pourrissoir qu'écloisoir...

C'est coincé dans l'aquarium et ça pourrit alors autant prélever les oeufs, les mettre dans un aquarium à part 30-40l, attendre qu'ils soient assez gros puis les mettre dans votre bac ou s'en séparer suivant ce que vous voulez en faire.
PierrotMergus : le
Re: La reproduction des Corydoras (#26)
Modérateur
Inscrit le: 28/5/2016
De: Tours
Messages: 1468
Il est important de différencier une couveuse plastique, d'un filet.

Il tout a fait possible d'utiliser un pondoir-filet dans les premiers temps pour les œufs de Corydoras, c'est une solution moins contraignante que la couveuse plastique qui a effectivement tendance à faire pourrir les œufs.

Passé l'éclosion et les premiers nourrissages, il est préférable de les installer dans un autre aquarium (un bac en plastique de 20cm*30cm*10cm de haut est nickel pour les démarrer) mais le pondoir-filet est une très bonne solution temporaire.
boo : le
Re: La reproduction des Corydoras (#27)
Animateur
Inscrit le: 30/6/2013
Messages: 1554
filet pondoir, j' en ait utilisé avant.... puis j' ai remarqué que les autres poissons ne se gener pas pour aspirer les alevins qui passaient trop pres du filet....ou meme quand les alevins se posaient sur le fond du filet

faut pas avoir de poisson a tendance carnivore/insectivore/piscivore dans le bac quand t as un filet pondoir


le mieux reste d' avoir un bac d' une vingtaine de litre dédié au grandissement des alevins
Horlack : le
Re: La reproduction des Corydoras (#28)
Inscrit le: 15/7/2016
Messages: 119
Comme j'ai une heure devant moi, je vais en profiter je vais en profiter pour rentrer dans le détails des corydoras.

-------------------------------------
I- Nurserie ou bac principal ?
-------------------------------------


Le soucis des œufs : il n'y a pas de bonnes solutions entre les laisser dans le bac principal des parents, ou bien en bac nurserie. Beaucoup d'aquariophile, ont l'impression que sur 2 banc de la même espèce de corys acheté en animalerie, ils forment 2 bancs pendant de longs mois. Ce n'est pas qu'une vague impression, et la cause se trouve dans l'aspect grégaire, ainsi que dans leur apprentissage par mimétisme.

Source scientifique : https://link.springer.com/a.../A:1007413108550?LI=true
C'est une étude portant sur les vocalises des C.Paleatus. Ces jolis graphiques !




Les petits Corydoras Paleatus font moins de vocalises que les adultes. Mais chose très importantes, ils ne sont pas du tout sur la même fréquence (en Hertz) que les adultes ! Un peu comme les "voix de bébé humains aigus". Autrement dit, ils ont besoin de calme sur au moins 3 fréquences (en Hertz) : se comprendre entre jeunes, comprendre les mâles adultes, comprendre les femelles adultes.
- La fréquence de communication des jeunes est d'environ de 4000 Hz.
- La fréquence de communication des femelles adultes est d'environ de 1400-1500 Hz.
- La fréquence de communication des mâles adultes est d'environ de 1200-1300 Hz.

C'est un peu, comme la mythologie ou les légendes, avec un enfant élevé par des loups, et qui ne reconnaît pas les humains. Un adulte humain, est perçu pour une menace par cet enfant. Il ne comprend pas que c'est l'un des leurs. Ils n'ont pas eu la même communication sonore, ni même eu, le même modèle comportemental. De même si vous avez des appareils dans l'environnement proche d'un aquarium qui sont sur ces même fréquences de communication, alors cela peut rentrer en interférence : chaine hifi, TV, rotor de pompe, bruit, etc.

Donc vous arrivez à :
1/ Si vous faites le choix de laisser les œufs dans le bac principal, alors vous aurez une bien meilleure intégration des jeunes corydoras avec les adultes, qui formeront un banc rapidement. Mais vous aurez bien plus de pertes. A cause de la plasticité du cerveau, les jeunes apprendront bien plus rapidement, grâce à un modèle comportemental : les adultes.

2/ Si vous faites le choix de mettre les œufs dans un bac nurserie, alors vous aurez des alevins qui n'auront pas eu de modèle comportemental adulte, en plus de ne pas avoir les mêmes vocalises. Vous pouvez avoir des alevins, plus tard devenu adulte, au comportement déphasé, qui ne savent pas reconnaître leur propre espèce. Les alevins remis dans le bac principal, bien plus tard, peuvent faire un banc appart pendant de très long mois. Mais vous maximiserez votre taux d'alevins car un bac nurserie est bien souvent aseptisé.

Vous ne pouvez pas à la fois, être dans une optique de rentabilité, et à la fois dans une optique de bien-être comportemental+même vocalise de groupe.

Vous pourriez vous demander quels est le lien entre leur fréquence de communication, et la croissance des alevins ? Jeunes, les cartilages/os/osselets de leur boite crânienne sont en pleine croissance, et pas tout à fait formé pour certains. Je simplifie : c'est un peu comme si leur larynx était en pleine croissance, d'où leur voie aiguë est nasillarde. La boucle est bouclée : la qualité de la nourriture pendant cette période clé de leur croissance, va aussi impacter leur façon de communiquer entre eux correctement, pour toute leur vie La bonne croissance des cartilages/os/osselets de leur tête, va impacter leurs divers organes de communication toute le restant de leur vie.

Puis, je fais un saute-mouton sur un sujet que vous connaissez bien : beaucoup d'aquariophiles ont des corydoras peureux, et qui ne forment pas de banc. A n'avoir pas été triplement attentif lorsqu'ils ont acheté leurs corydoras jeunes en animalerie : qualité nourriture, bruit, sons, environnement, agencement, etc , cela a pu avoir un impact sur les cartilages/os/osselets de leur boite craniène. Donc de leur communication entre eux ! D'où les corys séparés, ne formant pas de banc. Leur "forme de larynx" a pu mal se développer (ou retard de croissance).

Un jeune corydoras n'est pas si différent que cela qu'un jeune bébé humain. Tout le monde sait l'importance du lait pour les bébés, pour une bonne croissance. Si le bébé n'a pas ce qu'il faut, alors il aura fatalement des retards de croissance à divers degré, pouvant amener à diverses problématiques médicale à l'état adulte : retard mental, maladie des os, santé fragile, scoliose, etc, etc, etc. Un bébé humain, tu en prends soins, comme la prunelle de tes yeux pendant 2 ans (surtout l'alimentation). Un jeune corydoras est exactement pareil ! Agé de 2 ans, tu pourras ensuite te reposer : ils seront un peu plus autonome, et tu auras passé le cap critique de la croissance.

Il faut savoir que les corydoras sont grégaires, et apprennent par mimétisme entre eux. Par exemple, lorsqu'une femelle fait une action ; nager, fouiller le sol, etc ; quelques minutes plus tard, les alevins tenteront de faire pareil. C'est une copie d'un modèle de référence. De ce fait, si une femelle n'a jamais mangé de nourriture vivante, alors il y a des chances que les alevins fassent pareil, même en leur mettant de la nourriture vivante devant eux. La plasticité du cerveau des jeunes poissons, permet en partie, qu'ils acceptent à la longue par leur propre apprentissage (et non-pas de la copie d'un modèle comportemental), de la nourriture vivante, avec plus ou moins de variabilité et/ou de succès.
Une autre partie de cet apprentissage, passe par la connaissance acquise du langage/son/acoustique des corydoras. Le comportement alimentaire, va dépendre de ce type de communication entre eux. Nous retrouvons cette variable dans 4 exemples aquariophiles, qui arrivent très souvent :

1/ On met les alevins dans un bac nurserie. Puis au bout de 6-8 mois, on les remets avec les adultes. Pendant de très longs mois, les jeunes et les adultes feront des bancs distincts. Car tout simplement, ils ne se comprennent pas, ou ne se connaissent pas. Et inversement, si on laisse les alevins dans l'aquarium des parents, alors ils formeront un banc commun très rapidement, en plus d'avoir des comportements similaires.

2/ On sépare son aquarium en 2 parties, en mettant par exemple pleins de souches de bois au milieu pour bloquer la vue entre 2 parties. Vous attendez que les corydoras soient au repos, et qu'un ou deux individus soient seuls d'un côté. Vous mettez une pastille de nourriture sèche devant lui. Dans les 5 secondes qui suivent, vous avez le banc de corydoras, qui ne vous a pas, qui ne voit pas son congénère, et qui n'a pas pu voir la pastille, accourir en directement du côté de la pastille. Autrement dit, malgré un blocage visuel, les corydoras sont capables de communiquer à distance par les sons sur plus d'un mètre

3/ Une pompe interne de brassage d'eau avec un rotor, qui peut déboussoler le comportement des corydoras, voir peut les stresser (maladies). On enlève la pompe, leur comportement redevient normal. La réponse a ce phénomène, est qu'une pompe de brassage, produit des ondes. On retrouve ce même soucis, dans les chambres d'adolescents, qui ont mis leur aquarium….à côté de leur chaine hifi ou bien, mettent la musique à fond.

4/ 2 souches du même corydoras, acheté dans 2 animaleries différentes : ils formeront pendant 4 à 8 mois, 2 bancs distincts, alors que c'est la même espèce. Comme s'ils ne se reconnaissaient pas ou n'arrivaient pas à communiquer entre eux.

On comprend les causes de tout ceci, lorsqu'on a compris que les corydoras font beaucoup de vocalises entre eux. C'est un mode de communication important et sous-estimé, aussi bien en aquariophilie qu'en science. C'est aussi en partie par ce mode de communication, que les alevins apprendront ou pas, à manger, ce que leur dicte les adultes. Il y a donc un apprentissage des alevins, à la fois par un modèle comportemental adulte, mais aussi par un apprentissage vocal.

Conclusion : un corydoras a besoin de beaucoup de calme acoustique pour bien se développer, aussi bien, adultes qu'alevin. Les alevins doivent rester avec les adultes pour faire un apprentissage (acquis, et non pas inné), aussi bien par les actions, que par les vocalises, que par leur comportement.

-------------------------------------
II- Comment provoquer les pontes ?
-------------------------------------


Malheureusement, il n'y a que des grandes règles générales, et chaque corydoras est spécifique.
Je vais donner un exemple concret sur les corydoras de 3 Rio, vers la région d'Iquitos au Pérou.
Le Rio Ucayali, le Rio Napo et le Rio Maranon, se rejoignent au même endroit, vers Iquitos.






Bien, que la conductivité du Rio Ucayali et Rio Napo sont faibles, elles subissent néanmoins des variations.
Dans le Rio Ucayali, l'augmentation de dureté, est au moment exact de la saison de saison des pontes (3eme à 6 mois). Dans le Rio Napo, les variations/amplitudes (et non pas augmentation) de dureté, est au avant la saison des pontes (1er au 3eme mois), puis un second pic, à la fin de la saison de reproduction (6eme à 9eme mois)

Oui, c'est tordu. Il y a bien une montée de dureté pour 2 corydoras, disons le C.Panda (Rio Ucayali), et le C.Napoensis (Rio Napo). Mais pas à la même période, ni pour la même raison. L'un est une augmentation de dureté, pendant la saison des pontes. L'autre est une forte variation, en dehors, de la saison des pontes.

Puis ces 3 Rio vont se mélanger dans la zone dans le cercle jaune, pour faire quelque chose d'homogène.
Du mois 3 à 6, c'est le Rio Ucayali qui apporte de la duretéMais en dehors de ces 3 Mois, c'est le Rio Napo qui prend le relais. Voilà, pourquoi dans cette zone, la dureté est stable 365 jours de l'année. Le hasard des choses, fait, que s'il y a déficit de dureté à un moment (même si c'est minime) c'est un autre Rio qui prend le relais, exactement au bon moment. La nature est bien faite.

Nous nous retrouvons donc, sur 2 corydoras qui ont un protocole de provocation de pontes qui sont différents. Pour les corydoras du Rio Ucayali, il faudra une eau au GH très faible, puis le faire augmenter de quelques degrés. Et inversement pour ceux du Rio Napo, il faudra baisser le GH, jusqu'à très faible, pour provoquer les pontes, mais en ayant un GH un peu plus élevé avant.

Tout ceci pour dire, que tu trouveras ci-et-là sur internet qu'il faut faire des changements d'eau, ou faire du yoyo avec les paramètres de l'eau, ou faire du yoyo avec les températures, pour provoquer les pontes. Mais il n'y a pas de règle fixes. Cela peut être aussi bien une montée, ou une descente de tous ces stimulus. Chaque corydoras est différents suivant sa zone d'origine.