L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Projet aquarium 250-300L : Premier aquarium, équipements, matériels


Blackat : le
Projet aquarium 250-300L (#1)
Inscrit le: 10/1/2018
Messages: 7
Bonjour a tous,

J'aimerais vous presenter un projet que j'aimerais réaliser dans un futur proche.
Je possède actuellement un aquarium d'eau douce planté de 120 L, ouvert, et j'aimerais faire plus gros.
Mon projet serait de passer sur un 250-300 litres, mais avec quelques ameliorations:

- Le bac sera acheté nu
- Le meuble et couvercle sera fabriqué sur meusure par un ami menuisier
- Je ne veux pas element technique dans le bac (pas de chauffage, filtre, flipper Co2 ou autre)
- Il sera planté, avec crevettes et poissons
- Fermé
- A LED

Mon projet concret:
Le bac sera percé sur la vitre de derriere a deux endroits, un pour l'aspiration (via un skimmer a débordement), et un autre pour le refoulement.
En dessous du bac, il y aura un autre bac (un Sump, désolé, je n'ai pas le nom en français) de 50-60 litres afin de faire la filtration, en faisant passer l'eau dans different compartiments contenant les filtres mécanique, biologique, et enfin dans le dernier, le chauffage et le flipper Co2.
En fait, c'est un bac d'eau de mer, mais pour eau douce grosso merdo.
- Le bac pincipal sera acheté et percé par un pro
- le bac de filtration sera un bac bas de gamme, re-siliconné, et compartimenté par mes soin.

Avec votre experience, es ce que vous voyez des points qui vous choque? a surveiller?
Mon inquietude reste la filtration, si un skimmer de surface sera suffisant?
Les points positifs que je vois dans mon projet sont:
- un niveau d'eau toujours le meme
- un volume d'eau augmenté pour la stabilité de l'ecosysteme
- changement d'eau facilité
- changement des elements de filtration facilité
- pas d'element technique dans le bac principal

Voici un premier schema prévisionnel pour le bac a décantation:


Merci par avance pour vos retours!


Fichiers attachés:
15139310.jpg
14781_5a55e1ad38dbe.jpg 800X296 px
scalaire92 : le
Re: Projet aquarium 250-300L (#2)
Inscrit le: 2/4/2017
De: scalaire92
Messages: 1287
Alors le point important, c'est que si effectivement le volume d'eau, le niveau d'eau dans le bac ne va pas changer, par contre, le niveau d'eau dans la décantation va lui changer tout le temps en fonction de l'évaporation.

Aussi, il faut faire attention à ce que la partie chauffante, soit dans tous les cas toujours dans l'eau, puisque la partie chauffante a besoin de l'eau, pour etre refroidi, sinon le chauffage crame et ne marche plus.

Malgré cela, les poissons peuvent tenir bien plus longtemps, sans chauffage, qu'ils ne tiendront si le chauffage se bloque en marche permanente (trop chaud).


Tu peux prévoir, un système de remise à niveau avec flotteur ou capteur, pour que le niveau d'eau de la décantation ne soit pas trop fluctuant d'une semaine sur l'autre. (comblement automatique avec seuil de déclenchement) de l'évaporation.

Y a un petit ecueil, sur le CO2, si l'eau ruisselle trop sur les masses filtrantes à l'air libre, le CO2 dans l'eau qui descend dans le filtre, va être chassé, en même temps que de l'O2 sera lui ajouté à l'eau.

Tu va avoir aussi un autre phénomène, c'est qu'au niveau du sol, tu risques d'avoir un encrassement, des déchets qui vont s'accumuler, puisque les déchets ne peuvent aller dans le filtre qu'en parvenant à la surface, pour être pris dans le débordement pour tomber dans le filtre.

On peut ajouter des pompes de brassage sur la vitre de derrière pour remonter les déchets vers la surface et l'avant, mais tu ne veux rien dans le bac du haut comme technique.

Attention au fait également que si l'eau du retour de filtre, vient se déverser dans le bac par en haut, alors l'eau "propre" aura tendance à retourner très vite au filtre par le débordement.

Attention aux poissons qui pourraient tomber dans le filtre, emporter par le courant de débordement.

Si le retour d'eau se fait en bas près du sol, attention au fait, que lorsque la pompe de remontée d'eau s'arréte, l'eau va passer en sens inverse dans le retour, et faire déborder la décantation.

Donc il faut prévoir des anti-retour, pour que l'eau ne puisse passer que dans un seul sens. La puissance de la pompe et du flux d'eau pousse un clapet permettant à l'eau de sortir, mais dans l'autre sens, ca ferme le clapet et empéche le retour d'eau.

Ce que je peux proposer comme idée, c'est que la vitre du dessous soit percée, de 1 à 2 trous, et dans ces trous avec des passe-parois, et une cheminée en PVC sur chaque trou, tu fais une descente d'eau dans le filtre, à 2 hauteurs différents, si tu mets 2 cheminées. Bien sur une crépine forme cloche sur chaque cheminée, pour empécher que des petits poissons ne tombent dans le filtre avec l'eau. Et le retour d'eau depuis le filtre, se fera par le dessus légérement en dessous du niveau du bac et orientée vers le sol et l'avant en biais. POur éviter les remous du rejet d'eau propre dans le bac (garder le CO2)

j'ai un bac eau de mer converti en eau douce, et ca dégaze le CO2 à mort...
Blackat : le
Re: Projet aquarium 250-300L (#3)
Inscrit le: 10/1/2018
Messages: 7
Merci pour ta réponse!

scalaire92 a écrit:
Alors le point important, c'est que si effectivement le volume d'eau, le niveau d'eau dans le bac ne va pas changer, par contre, le niveau d'eau dans la décantation va lui changer tout le temps en fonction de l'évaporation.
Tu peux prévoir, un système de remise à niveau avec flotteur ou capteur, pour que le niveau d'eau de la décantation ne soit pas trop fluctuant d'une semaine sur l'autre. (comblement automatique avec seuil de déclenchement) de l'évaporation.

Yes, c'est noté! système a prévoir comme upgrade en effet.

scalaire92 a écrit:
Aussi, il faut faire attention à ce que la partie chauffante, soit dans tous les cas toujours dans l'eau, puisque la partie chauffante a besoin de l'eau, pour etre refroidi, sinon le chauffage crame et ne marche plus.

Yes, c'est prevu, c'est pour cela que dans mon esquisse de bac a décantation, le chauffage sera toujours dans l'eau, meme en cas de panne de courant.

scalaire92 a écrit:
Y a un petit ecueil, sur le CO2, si l'eau ruisselle trop sur les masses filtrantes à l'air libre, le CO2 dans l'eau qui descend dans le filtre, va être chassé, en même temps que de l'O2 sera lui ajouté à l'eau.

Il faudrait que je ferme le bac a décantation a vrai dire, pour empêcher l'evaporation et l’échappement du CO2

scalaire92 a écrit:
Tu va avoir aussi un autre phénomène, c'est qu'au niveau du sol, tu risques d'avoir un encrassement, des déchets qui vont s'accumuler, puisque les déchets ne peuvent aller dans le filtre qu'en parvenant à la surface, pour être pris dans le débordement pour tomber dans le filtre.

Oui, donc entretient regulier, en aspirant le sol.

scalaire92 a écrit:
On peut ajouter des pompes de brassage sur la vitre de derrière pour remonter les déchets vers la surface et l'avant, mais tu ne veux rien dans le bac du haut comme technique.

En effet.

scalaire92 a écrit:
Attention au fait également que si l'eau du retour de filtre, vient se déverser dans le bac par en haut, alors l'eau "propre" aura tendance à retourner très vite au filtre par le débordement.

Ils seront a l'opposé l'un de l'autre du bac.


scalaire92 a écrit:
Si le retour d'eau se fait en bas près du sol, attention au fait, que lorsque la pompe de remontée d'eau s'arréte, l'eau va passer en sens inverse dans le retour, et faire déborder la décantation.

De meme si l'aspiration se fait par le bas, c'est pour cela que mon choix c'est porté sur une solution a débordement. En cas de défaillance de la pompe ou coupure de courant, seule une "petite" quantité continua a aller dans le bac du bas (volume a prévoir).


scalaire92 a écrit:
Ce que je peux proposer comme idée, c'est que la vitre du dessous soit percée, de 1 à 2 trous, et dans ces trous avec des passe-parois, et une cheminée en PVC sur chaque trou, tu fais une descente d'eau dans le filtre, à 2 hauteurs différents, si tu mets 2 cheminées. Bien sur une crépine forme cloche sur chaque cheminée, pour empécher que des petits poissons ne tombent dans le filtre avec l'eau. Et le retour d'eau depuis le filtre, se fera par le dessus légérement en dessous du niveau du bac et orientée vers le sol et l'avant en biais. POur éviter les remous du rejet d'eau propre dans le bac (garder le CO2)

Mais en cas de panne de pompe, l'intégralité du bac se vide dans la baraque...
C'etait ma premiere idée, mais en cas de defaillance, ca va poser probleme, et pas de valve anti retour possible car ca sera dans le sens "normal" de marche.
scalaire92 : le
Re: Projet aquarium 250-300L (#4)
Inscrit le: 2/4/2017
De: scalaire92
Messages: 1287
??? pas de valve anti-retour possible ??? Ah bon ?? Je n'en ai jamais monté, mais il me semblait que l'on pouvait monter dans le sens que l'on voulait un système de valve anti-retour ??

C'est plus sophistiqué, mais je crois qu'il existe, une valve spéciale, qui ne reste ouverte, que tant qu'il y a du courant électrique, l'alimentant. Une sorte d'électrovanne qui se coupe, quant elle n'est plus alimentée en électricité.
Ca pourrait éviter que le bac ne se déverse en entier dans la décantation avec débordement de celle-ci.

Alors attention, dans le nettoyage du sol, il est alors préférable d'avoir un sable fin, afin que les déchets restent au maximum à la surface du sol. En effet, il faut autant que possible EVITER de devoir clocher le sol. Clocher le sol, est néfaste, parce qu'en fait le sol comporte beaucoup de bactéries du cycle, et donc le sol participe activement aux recyclages des micro-déchets, en déchets invisibles qui enrichissent l'eau et le sol, de nutriments pour les plantes, mais hélas jamais dans les proportions idéales pour les plantes. (Consommation plus importante de NO3 que de PO4. Rapport de Redfield 10 à 15 / 1 de NO3/PO4 en gardant autant que possible le taux de PO4 à 0.5 mg/l grand maxi )

dans ton cas spécial d'énorme décantation externe, qui va contenir les bactéries, c'est moins risqué que dans le cas normal.

Si tu te débrouilles bien, 1 à 2 pompe spéciale brassage sur la vitre de derrière, à mi hauteur maxi, en orientant le flux vers l'avant du bac, pour que les plus gros déchets aillent vers l'avant où tu pourra les siphonner plus facilement.

Des plantes imposantes dans le fond, masqueront alors la vision de ces éléments techniques.


ATTENTION à ton filtre à décantation. Il va contenir, une énorme quantité de bactéries, parce que tu pourra y mettre une grande quantité de masse filtrante. Donc si tu fais un nettoyage approfondi du filtre, tu pourrais avoir un souci temporaire de nitrites. L'avantage, c'est que lorsqu'il est en fonction, le filtre à décantation, rend presque impossible la présence de nitrites. (sauf fermentation de ton sol). Pour éviter la fermentation d'un sol, je trouve particulièrement pratique d'avoir des mélanoides. (cet escargot reste le plus souvent, sauf la nuit, dans le sol, et le laboure, comme le font les vers de terre. Ils recyclent les déchets et enrichissent le sol de leur déjection. Les déchets sont moins nocifs, une fois digéré par les mélanoides)

Même en eau douce, un peu acide, les mélanoides arrivent à survivre.

Dans tous les cas, à toi d'orienter au max le retour d'eau depuis le filtre vers le sol et vers l'avant du bac, pour un effet de chasse.
J'utilise une astuce de trouer le tuyau de retour d'eau qui vient sous le niveau d'eau. Ce qui fait que si le niveau du bac baisse de trop, le trou est mis à l'air libre, et interrompt le siphonnage inverse à la coupure de courant.
Blackat : le
Re: Projet aquarium 250-300L (#5)
Inscrit le: 10/1/2018
Messages: 7
Mille merci pour ton retour d'expérience et ton expertise.
Je prends note de tout tes conseils!
Je posterais mon montage quand je m'y attaquerais
scalaire92 : le
Re: Projet aquarium 250-300L (#6)
Inscrit le: 2/4/2017
De: scalaire92
Messages: 1287
De rien, je vois que ton projet est sérieux, alors je te fais bénéficier de mes connaissances pratiques et techniques, te permettant de mener à bien ton projet.

Pendant 10 ans, j'ai utilisé un bac de 200L qui avait été fabriqué pour de l'eau de mer, avec une décantation de 50L, la décantation était surmonté d'une réhausse composée de 3 tiroirs, l'eau arrivait en pluie au dessus du premier tiroir, l'eau tombait alors sur le second tiroir en pluie, puis sur le 3eme tiroir, le fond de la réhausse collectait l'eau pour la faire arriver dans le premier compartiment (sur 4), de la décantation en dessous de la réhausse.

Y avait donc en fonctionnement en sec/humide, avant la décantation.

Le propriétaire avait mis des pains de mousses dans les tiroirs, et moi j'avais choisi de remplacer les pains de mousse par de la pouzzolane, c'était plus lourd, mais comme c'était fait maison et costaud, ca a tenu.

Mais y avait une énorme évaporation, facilement 5L par semaine, parfois plus encore. Je n'avais jamais de nitrites, mais en contre partie, ce "super filtre", me produisait une dégradation accélérée de tous les déchets, et donc j'avais une grosse production de nitrates, difficilement controlable, qui nécessitait des énormes changement d'eau. Mais plus génant pour l'eau douce, un dégazage aussi énorme de CO2, au point que les plantes devaient en manquer fatalement.

A cela, s'ajoute une margelle épaisse sur les bords, plus 2 renforts épais, qui font que la lumière malgré la transparence du verre des margelles, étaient trop faible au niveau du sol, pousse en palmiers. Tige dénudée de feuilles en bas, bouquets de feuilles en haut, et tige s'orientant vers les endroits sans verre entre la lumière et la plante.

Un énorme puits de décantation 15x15 cm, servant à prendre l'eau en surface, pour l'envoyer en dessous. (Fond du bac coupé à l'arrache, rendant impossible de détruire le puits de décantation pour faire une simple cheminée.

Aussi, pour éviter que les poissons ne tombent dans le puits et dans la décantation, j'avais rempli le puits de pain de mousses sur toute la hauteur du puits, soit pratiquement la hauteur du bac.

C'était adapté à l'eau de mer, où les poissons sont plus gros et aptes à lutter contre un petit courant de surface, mais pas du tout à l'eau douce, avec des poissons plus petits, et moins costaud, pour lutter en permanence contre le courant de surface.

J'ai abandonné le sec humide lors d'un déménagement (réhausse et tiroirs), et je n'ai jamais trouvé de solution correcte pour une utilisation en eau douce, en conservant la décantation.

Autant ce bac conviendrait très bien pour un type Lac Africain, mais reste l'écueil de seulement 200L, et donc la place pour ces poissons qui ont besoin d'un peu d'espace.

Autant en bac amazonien, asiatique ou mixte, la configuration rend le bac peu propice à faire un décor sympa en cachant le puits trop gros, et la margelle et renforts sont des handicaps réels aux plantes, dans mon cas.


Je suivrais à l'occasion ton avancée !
Blackat : le
Re: Projet aquarium 250-300L (#7)
Inscrit le: 10/1/2018
Messages: 7
Merci encore de t’intéresser a mon projet.
Je me penche sur le coté de l’éclairage maintenant.
L'aqua sera bien planté, donc je vise environ 35 Lm/litre =10.000 Lm Mon calcul est bon?

Sur mon 125L actuel, j'ai 2.433 Lm (normalement je devrais avoir 4.375 Lm si on suit les calculs) et je trouve que ca fait deja beacoup visuelement parlant (590 mm Aquatlantis Easy LED).

En LED, je m'en sort pour 500 euros si je veux atteindre les 10.000lm, ca va faire mal... (2 rampes de 1200mm Aquatlantis Easy LED).

Jusqu’à maintenant, je ne m'etais jamais vraiment penché sur le sujet de la quantité de lumiere. Je suis totalement dans le faux ou dans le bonne direction?
scalaire92 : le
Re: Projet aquarium 250-300L (#8)
Inscrit le: 2/4/2017
De: scalaire92
Messages: 1287
De ce coté là, je me suis jamais penché sur la question de manière aussi précise.

Après ca dépend de ce que tu souhaites, comme plantes. Mais y a quand même un principe de base.

Plus il y a de lumière disponible, en intensité et durée, plus il faudra gérer étroitement les paramètres concernant les plantes et algues.

Sinon les algues prendront le dessus sur les plantes.

On peut adapter la quantité ou le placement de la lumière en fonction des plantes que l'on va mettre en dessous.

Par expérience, je dirais qu'à moins de vouloir un zoo botanique, de ne pas partir au départ, sur trop de lumière, tout en prévoyant de pouvoir en ajouter par la suite, si tu estimes en avoir besoin.

Les plantes ayant des racines, les algues n'ayant pas de racines, je considère (c'est une vue personnelle, qui n'est pas partagé par tous), qu'il est préférable d'apporter les nutriments aux plantes en solide, par le sol. Dans cette vision là, je recommande d'opter pour un sol riche dès le départ. Et de ré-enrichir au besoin, avec des granulés, boulettes d'argiles, cachets solides, quand cela s'avère nécessaire, le sol en les enfonçant aux pieds des plantes qui le demandent.

Tous ce qui est présent dans l'eau est une ressource potentielle pour les algues. Je limite donc les apports volontaires.

Un bac ne produit jamais de Potassium K, et les plantes en ont un gros besoin, donc l'apport liquide en potassium tous les mois, me semble une quasi obligation. Y en a peu dans l'eau du robinet, pas du tout dans l'eau osmosée.

Le potassium a peu d'effets favorisant sur les algues.

Les apports involontaires, c'est les poissons qui les apportent. (urine et déjections)

Je me sert des escargots pour réduire les excédents de nourriture. Si j'ai trop d'escargots, c'est que je met trop de nourriture.

Forcer un peu en CO2 est souvent une bonne solution, pour les plantes.
Swanay : le
Re: Projet aquarium 250-300L (#9)
Animateur
Inscrit le: 24/8/2017
De: Marseille
Messages: 815
Bonjour,

Je fais juste une remarque concernant tes calculs pour l'éclairage. C'est faux de compter en lm/L même si c'est couramment utilisé (je l'utilise aussi..). Il faut surtout prendre en compte la profondeur d'eau, par exemple si tu as un 120 L avec 60 cm de hauteur il te faudra un éclairage beaucoup plus puissant (40 lm/L) que si tu as un 120 L avec 30 cm de hauteur où 20 lm/L seront suffisants.
Blackat : le
Re: Projet aquarium 250-300L (#10)
Inscrit le: 10/1/2018
Messages: 7
Okay, je commencerais avec ma barre LED existante, et j'upgraderais en fonction.
Le travail de modelisation a commencé.
Blackat : le
Re: Projet aquarium 250-300L (#11)
Inscrit le: 10/1/2018
Messages: 7
Meuble et raccords + decante en cours
Blackat : le
Re: Projet aquarium 250-300L (#12)
Inscrit le: 10/1/2018
Messages: 7
Bonjour

Petit update de l'aqua

Le meuble c'est transformé en meuble en metal, sur lequel j'ai mis un plan de travail de cuisine bien costaud.
Comme des photos valent 1000 mots, en voici

Le fond 3D est fait en polystirene puis cimenté.

Le probleme actuel: impossible d'avoir le niveau d'eau stable.... ou la pompe est trop forte et vide la décante, ou la descente est trop rapide et ca fait un bruit pas possible de suction (genre bisou de grand mere^^) une fois que le niveau arrive en bas des coudes d'aspiration.
J'ai beau trifouiller les deux vannes a billes, je n'arrive pas a trouver un équilibre.... Des idées?

A bientot!


Fichiers attachés:
IMG_4072.jpg
14781_5b05bf2795b14.jpg 1600X1200 px
IMG_4071.jpg
14781_5b05bf3c58489.jpg 1600X1200 px
IMG_4070.jpg
14781_5b05bf45b5a0a.jpg 1600X1200 px
IMG_4069.jpg
14781_5b05bf4f95b9b.jpg 1600X1200 px
IMG_4068.jpg
14781_5b05bf5829f24.jpg 1600X1200 px