L'aquariophilie pour des aquariums modernes

quel appareil électronique utiliser pour mesurer la dureté de l'eau : Premier aquarium, équipements, matériels


Rio : le
quel appareil électronique utiliser pour mesurer la dureté de l'eau (#1)
Inscrit le: 3/11/2017
De: Marseille
Messages: 14
Bonjour,
J'ai démarré il y a 2 semaines un bac communautaire de type amazonien de 60 L (50 L réels).
N.B. : Population actuelle = 10 Cardinalis + 1 couple d'Apisto cacatuoides. Je compte rajouter quelques Nez rouges, 3 Octocinclus ainsi que 3 Corydoras arcuatus.
Je me suis fixé comme objectif d'avoir une dureté totale de 4 ° GH (allemand) et pour l'atteindre je mélange un petit volume d'eau du robinet avec un grand volume d'eau osmosée.
Pour mesurer le GH, j'utilise actuellement le test colorimétrique à gouttes Tetra.
Pour mieux voir le virage de couleur (passage du rouge au vert) je fais le test avec 10 ml d'eau (au lieu de 5 ml).
Malgré cela, la lecture est difficile car j'ai du mal à visualiser le changement de couleur.
Je souhaiterais donc investir dans un appareil électronique pour mesurer la dureté (la conductivité ?) de l'eau de mon aquarium.
J'ai du mal à trouver des informations à ce sujet sur les forums et sur Internet.
Quelqu'un pourrait-il me conseiller un appareil fiable, facile d'utilisation et pas trop cher.
Merci d'avance pour vos réponses.
zoneaquatique : le
Re: quel appareil électronique utiliser pour mesurer la dureté de l'eau (#2)
Inscrit le: 22/9/2017
De: zoneaquatique
Messages: 15
Bonjour,

Il existe une corrélation entre la conductivité de l'eau et sa dureté.


Conductivité à 25°C (µS/cm) TH estimatif Dureté de l'eau
< 300 < 17 Eau douce
Entre 300 et 550 Entre 17 et 30 Eau dure
Entre 550 et 950 Entre 30 et 55 Eau très dure
> 950 > 55 Eau extrêmement dure

La dureté peut être mesurée avec un conductimètre, mais malheureusement cela reste assez estimatif.

Les tests d'eau en goutte sont assez précis, mais il faut bien suivre les notices d'utilisation.

Après, si vous souhaitez quelque chose de plus "technologique", je vous invite à lire ceci :

edit admin : [lien supprimé] Merci de ne pas spammer le forum : vous n'avez aucune autorisation professionnelle (surtout quand on répond jamais à mes emails....

Bonne journée !
Angraecum : le
Re: quel appareil électronique utiliser pour mesurer la dureté de l'eau (#3)
Inscrit le: 10/9/2017
Messages: 48
Bonjour,
Les appareils électriques sont assez coûteux, les tests en gouttes sont très précis et relativement moins chers, essayes de changer de marque sinon pour voir si tu as du changement.
Par contre pour la population, ca ne va pas du tout, les cardinalis n'ont rien à faire dans un 50L, il leur faut au moins 100L et 1m de façade pour nager car ce sont des poissons très vifs. De plus on ne met pas deux espèces de fond dans un espace aussi réduit, d'autant plus que si tu ne mets que 3 individus , ce sont des poissons qui vivent par groupe de MINIMUM 6-7 individus.
Les nez rouges pareil, déjà tu as des cardinalis donc pas de deuxième banc de milieu.
Il faut revoir ta population, surtout les cardinalis, les donner ou les rendre à l'animalerie et se tourner vers une population plus adapté à ton volume, comme des Hyphessobrycon amandae qui sont amazoniens.
Cordialement
Rio : le
Re: quel appareil électronique utiliser pour mesurer la dureté de l'eau ? (#4)
Inscrit le: 3/11/2017
De: Marseille
Messages: 14
Bonjour,

Depuis mon post d'hier, j'ai continué mes recherches et j'ai finalement trouvé sur un site de vente en ligne très connu un conductimètre digital "professionnel" de marque HM digital à un peu moins de 30 euros.
L'appareil mesure à la fois la conductivité en µS et la température en °C.
La plupart des clients qui l'avaient acheté en étaient satisfaits, ce qui m'a incité à l'acheter également.

Merci pour les corrélations entre la conductivité et le TH.
Je vais faire en sorte que la conductivité de l'eau de mon bac soit comprise entre 230 et 270 µS/cm.

Cependant, j'ai lu quelque part que plus la température était élevée, plus la conductivité était importante et qu'il fallait appliquer un facteur de correction à la valeur affichée par le conductimètre.
Quel facteur de correction dois-je appliquer pour une eau à 27°C ?
Est-ce l'appareil qui fait la correction et affiche la valeur corrigée ou dois-je faire le calcul moi même ?

Je vais aussi suivre les conseils de Angraecum et acheter un test en gouttes de la marque JBL pour voir si la lecture est plus facile qu'avec le test en gouttes de Tetra que j'utilise actuellement.
Par contre, même si je suis amateur de nouvelles technologies, je ne suis pas convaincu par le JBL Pro Scan proposé par Zoneaquatique. Je trouve que ça fait un peu "gadget".

Merci Angraecum pour tes remarques pertinentes sur le peuplement de mon bac.
Je ne suis pas prêt (aujourd'hui) à donner mes Cardinalis ou à les rendre à l'animalerie.
Je vais donc les conserver même s'ils sont un peu à l'étroit dans mon 50L.
Par contre, je ne rajouterai pas les nez rouges pour ne pas avoir un deuxième banc de milieu.

En ce qui concerne les poissons de fond, je vais choisir les Oto qui me seront plus utiles que les Corydoras puisque je compte sur eux comme mangeurs d'algues.
Puis-je en mettre 6 ou est-ce trop ?

Merci d'avance pour vos réponses.
Uolam : le
Re: quel appareil électronique utiliser pour mesurer la dureté de l'eau (#5)
Endémique
Inscrit le: 3/11/2013
De: Groland
Messages: 1112
zoneaquatique a écrit:


Après, si vous souhaitez quelque chose de plus "technologique", je vous invite à lire ceci :

-edit admin : [lien supprimé] Merci de ne pas spammer le forum : vous n'avez aucune autorisation professionnelle (surtout quand on répond jamais à mes emails....

Bonne journée !


Les tests en bandelettes ne sont pas fiable pour divers raisons (conditionnement, stockage, etc). Aujourd'hui on nous sort l'argument commercial à la mode "le smartphone"
Alors ça peut aider les daltoniens et autres personnes en situation de handicap mais alors à ce moment là il faudrait le faire avec des gouttes qui sont bien plus fiable et moins couteuses à l'utilisation sur l'année.

Globalement, les tests en bandelettes c'est de la me*de -car peut fiable vu leur marge d'approximation- et c'est pas près de changer. (il suffit de comparer pour s'en rendre compte.)

sinon ça va, on spam oklm maintenant zoneaquatique?
boo : le
Re: quel appareil électronique utiliser pour mesurer la dureté de l'eau (#6)
Endémique
Inscrit le: 30/6/2013
Messages: 1338
au hasard, ton truc electronique c est pas un tds .... ?

j' en utilise un, mais c est surtout pour la temperature et voir la totalité des matieres dissoute, pas pour le GH.

meme si il y a une correlation entre la dureté et la conductivité, il faut nuancé cela, le TDS mesure le total des matieres dissoutes, ce qui prend en compte tout les mineraux et autres substances.....
(exemple, robinet de paris 320ppm, bac aqua 379ppm, meme GH, meme temperature )
Rio : le
Re: quel appareil électronique utiliser pour mesurer la dureté de l'eau (#7)
Inscrit le: 3/11/2017
De: Marseille
Messages: 14
Bonjour,

Ne sachant pas ce que signifie TDS et ne le voyant pas écrit sur mon testeur, j'ai fait une recherche sur Internet et j'ai trouvé les informations suivantes (si ça peut aider quelque'un) :

" TDS est l'acronyme de Total Dissolved Solids (matières dissoutes totales).
Elles correspondent au total exprimé en parties par million (ppm) de tous les solides (minéraux, sels ou métaux) dissous dans un volume donné d'eau.

Ce qu'il faut retenir, c'est que le volume des matières dissoutes totales dans l'eau influe sur sa conductivité électrique.
Autrement dit, plus le volume de ces matières augmente, plus la conductivité augmente et inversement.

La conductivité électrique d'une eau représente donc sa capacité à conduire du courant électrique et donc indirectement la mesure des matières dissoutes totales. L'unité de mesure est le Siemens et la conductivité est exprimée en microSiemens par centimètre (µS/cm) ou en milliSiemens par centimètre (mS/cm)

L'appareil testé mesure cette conductivité (µS/cm) et affiche directement (§ spécifications) son équivalent en matières dissoutes totales (ppm).

La relation entre les matières dissoutes totales et la conductivité peut se calculer de la façon suivante : 1 ppm = 1,56 µS/cm ".

Source: https://www.aquariophilie.o...re-electronique-456.html
Auteur: Reineckii, le 2015-09-03

------------------------

L'appareil que j'ai acheté n'exprime pas le TDS en ppm mais affiche la conductivité en µS/cm.

Question à Boo : Est-ce que cela signifie que je dois continuer à mesurer la dureté (GH) en même temps que la conductivité ?

C'est ce que j'ai fait au début lorsque je cherchais à savoir quelle était la bonne proportion d'eau osmosée à mélanger à mon eau du robinet pour obtenir pour mon bac amazonien une conductivité comprise entre 240 et 260 µS/cm à 27°C.

J'avais alors obtenu les résultats suivants (en utilisant pour la mesure de la dureté un test de GH à gouttes) :
- conductivité électrique (CE) : 198 / GH (° allemand) : 5
- CE : 220 / GH : 6
- CE : 244 / GH : 6
- CE : 260 / GH : 7
- CE : 272 / GH : 7
Ce qui donne, en moyenne : 1 °GH (allemand) = 39 µS/cm

Pour l’instant, j'utilise toujours en parallèle le conductimètre et le test GH à gouttes mais je comptais à la longue ne plus utiliser le test GH et me limiter à la mesure de la conductivité avec mon testeur.
Qu'en pensez-vous ?

Merci d'avance pour vos réponses.


Fichiers attachés:
Affichage mon conductimètre.JPG
14319_5a08119fa2936.jpg 142X430 px
Rio : le
Re: quel appareil électronique utiliser pour mesurer la dureté de l'eau (#8)
Inscrit le: 3/11/2017
De: Marseille
Messages: 14
Re,

En cliquant sur le lien que j'avais mis dans mon précédent message : https://www.aquariophilie.o...re-electronique-456.html
j'ai vu que la réponse à ma question figurait en fait un peu plus bas dans l'article rédigé par Reineckii (que je n'avais pas lu jusqu'au bout .

Pour résumer (je cite) :

1- En principe, plus le volume des matières totales dissoutes dans l'eau est élevé, plus le GH est élevé.

2- Il est impossible d’établir une corrélation simple entre les TDS et le GH.

3- Une variation importante de la composition de l'eau entraîne une variation importante de sa conductivité (TDS) qui n'est pas forcément détectée par les testes à gouttes.
(Cf. exemple donné par Boo dans son post où pour deux eaux différentes les GH sont identiques alors que les ppm sont différents).

4- Il sera toujours nécessaire d'évaluer le titre hydrométrique d'une eau avec un test à gouttes, ne serait-ce que pour analyser une variation importante des TDS.
(vérifier si l’augmentation des TDS est due à une augmentation de la dureté de l'eau ou à un autre facteur comme par exemple une accumulation de nitrates et de phosphates).

5- Le TDS-mètre n'est pas un instrument indispensable mais peur être utile dans certains cas (maintenance d'espèces particulières, transferts d'organismes aquatiques d'une eau à une autre parce qu'ils sont sensibles à la pression osmotique de leur environnement.