L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Tester son éclairage : spectromètre DIY & lampe Chihiros : Premier aquarium, équipements, matériels


(1) 2
jp_math54 : le
Tester son éclairage : spectromètre DIY & lampe Chihiros (#1)
Inscrit le: 18/5/2017
Messages: 172
Bonjour à tous,

J'ai acheté il y a quelques temps une lampe LED Chihiros de fabrication chinoise par internet.

Une fois reçue j'ai été plutôt content du résultat (je ferai un petit post là dessus), mais je me suis demandé si les affirmation des vendeurs (un spectre spécialement adapté à la pousse des plantes) tenait la route.

Je me suis donc mis à la recherche d'infos fabricants ou d'utilisateurs donnant le spectre lumineux de cette lampe et en fouillant je suis tombé sur ce site :
https://spectralworkbench.org

et sur celui là :
https://publiclab.myshopify...ometer?variant=259897612
En gros il y est dit :"Avec un DVD-R, du carton opaque, du scotch et une camera (webcam, portable) vous pouvez pratiquer la spectrométrie"
Tout cela est en anglais...

On peut acheter un kit carton pour 10$ ou se débrouiller avec les plans qui sont disponible en "open-hardware"...

Bon j'avais quelques heures à tuer, et je me suis mis en tête de fabriquer la chose...

Il faut être un peu bricoleur, et pour ceux que cela intéresse je vois deux difficultés en faisant sois même :
- La séparation des couches du DVD-R est un peu délicate (photo 1)
- La fente d'entrée et l'isolation lumineuse de la boite nécessite un peu de soin.

En ce qui me concerne j'ai un peu modifié le design pour fabriquer un petit adaptateur pour mon téléphone et pouvoir changer la fente d'entrée (la première étant mal faite : je conseille l'utilisation d'un cutter dont la lame vient d'être changée ou d'un scalpel).

On passe maintenant à l'utilisation en pratique...


Fichiers attachés:
20170909_010347.jpg
13239_59b707e1bdc24.jpg 800X450 px
20170911_234923.jpg
13239_59b707eb3d568.jpg 700X525 px
Aquarel : le
Re: Tester son éclairage : spectromètre DIY (#2)
Inscrit le: 5/8/2017
Messages: 63
Je suis impatient de lire ton retour sur la rampe chihiros. C'est la série A que t'as pris ?
jp_math54 : le
Re: Tester son éclairage : spectromètre DIY (#3)
Inscrit le: 18/5/2017
Messages: 172
Une fois fabriqué votre spectromètre, il faut maintenant l'utiliser... Le mieux possible.

En théorie, il est possible de travailler en live sur le site, mais je n'ai jamais réussi mon téléphone refusant obstinément d'utiliser la caméra arrière...
Par ailleurs le site WEB est d'un ergonomie disons perfectible...
Et un peu buggé semble-t-il, mais on ne va pas faire la fine bouche, c'est gratuit.

Toujours-est-il que vous risquez de galérer un peu au début.

Après avoir un peu tâtonné et dans la mesure ou cette version qui se colle sur un téléphone n'est pas des plus précises (la répétabilité de la mesure n'est pas excellente) voilà ce que je préconise :

1) allumer la source lumineuse à analyser ET une lampe fluorescente (ampoule BC ou tube néon ancien) le temps nécessaire à leur mise en température

2) s'assurer que le dispositif est bien en place sur le téléphone et qu'on obtient un spectre facilement dans les deux cas

3) mettre son appareil photo en mode manuel / pro et conserver le même réglage tout au long de la procédure (réduire la résolution aide aussi à accélérer le futur traitement des spectres)

4) photographier le spectre à mesurer (photo1) & photographier le spectre de la lampe fluo (photo 2)

5) Aller sur le site https://spectralworkbench.org pour analyser son spectre (je conseille de créer un compte) :
a) uploader l'image du spectre de la lampe fluo ;
b) caler verticalement la ligne de mesure ("GRAPHED CROSS SECTION") sur une partie comportant des informations au niveau intermédaire et noter la valeur en pixel du rang choisi (important lorsqu'on utilise un DVD démonté comme réseau de diffraction, les lignes étant courbes, le spectre n'est pas bien droit)
c) lancer un étalonnage du spectre sur les pics du mercure (Calibrate)
d) sauver la calibration (chez moi cela buggue : je note les valeurs en pixel des positions des deux pics qui pemettent le meilleur fit)

6) Faire les opérations dans cet ordre pour le spectre à analyser :
a) uploader l'image
b) appliquer l'étalonnage de spectre précédemment établi :
- option 1 : vous avez réussi à sauver l'étalonnage précédent et vous pouvez l'utiliser comme référence à l'étape précédente (chez moi ça fonctionne rarement)
- option 2 vous utilisez les possibilités de scripting une fois le spectre chargé dans l'appli web:
spectrum.addAndParseTag('linearCalibration:1491,1892');
(où 1491 et 1892 doivent être remplacés par les valeurs mesurées à l'étape 5) c) )
- option 3 vous utilisez la possibilité d'ajustement par inclusion directe de l'étalonnage dans l'adresse internet de votre navigateur :
https://spectralworkbench.o...242&w1=554&x2=483&w2=780
"Where SPECTRUM_ID is the ID of your spectrum, x1 and x2 are the pixel locations, and w1 and w2 are the wavelengths for those positions.
the mercury 2 line - "B2" at ~435.8 nanometers
the mercury 3 line - "G2" at ~546.1 nanometers"

b) une fois le spectre ajusté sur l'étalonnage faites une capture d'écran pour conserver l'échelle des abscisses correcte après ajustement (en effet il arrive souvent de la perdre à l'étape suivante... bug)
c) caler verticalement la ligne de mesure ("GRAPHED CROSS SECTION")) sur la valeur en pixel notée précédemment en 5)b)
d) normalement si ça se passe comme chez moi vous avez votre spectre mais aussi vous avez perdu votre axe des abscisses mais c'est pas grave : vous avez une capture d'écran et un petit copier-coller sur une nouvelle capture d'écran du spectre fera l'affaire...

Et voilà!!!

(En fait si c'est comme moi vous galèrerez un peu ... Mais on fini par comprendre comment y arriver!)


Fichiers attachés:
20170910_130239.jpg
13239_59b710f153c78.jpg 800X600 px
20170910_130220.jpg
13239_59b710f742078.jpg 800X600 px
jp_math54 : le
Re: Tester son éclairage : spectromètre DIY (#4)
Inscrit le: 18/5/2017
Messages: 172
Quelques astuces / troubleshooting :

- Le site web étant buggué je conseille si cela merdoie trop de vider votre cache internet pour faire le ménage.

- Voire de redémarrer votre navigateur et de vous relogguer

- Si une image fantôme apparaît, c'est :
soit que l'isolation lumineuse n'est pas assez bonne,
soit que vous êtes trop près de la source,
soit que votre fente d'entrée est trop mal faite.

- Attention à ne pas saturer le CAPTEUR (et donc votre spectre) : si c'est le cas, éloignez vous ou utiliser une réflexion sur un support neutre (le teflon semble être idéal)

- Dans le cas des LEDs en éclairage direct, si le spectre n'est pas continu et homogène dans la direction verticale (exemple ci dessus où on distingue chaque LED), refaire la mesure en réflexion, car le spectre sera faussé par l"intersection de la ligne d'analyse et de la courbure due au DVD

- Pour une mesure très précise, il faut se débarrasser du dépôt violacé sur le DVD visible : je n'ai pas tenté d'insister mais des gens ont réussi sur le net.
jp_math54 : le
Re: Tester son éclairage : spectromètre DIY (#5)
Inscrit le: 18/5/2017
Messages: 172
Pour finir la lampe Chihiros achetée directement en Chine sur Aliexpress (35¤15 avec supports inox) : j'ai longtemps hésité avec une lampe faite maison (profilé alu de seuil de porte + LEDs au mètre).
L'argument qui ma convaincu est celui du spectre adapté aux plantes...
Et aussi le coté esthétique par rapport à du home-made.
Home-made qui au final m'aurait couté aussi cher voire un peu plus...

@ Aquarel : oui c'est une "série A".
(j'ai vu ces lampes chez http://www.aquadesigner-sho...-chihiros-a361-36cm.html)

J'ai reçu la lampe emballée "à la Chinoise" (scotch, papier bulle...) : pas beau mais efficace, arrivée en 1 seul morceau.
La lampe arrive aussi avec une petite filo-commande qui permet de dimmer sur 7 niveaux. Je suppose qu'en bricolant on doit pouvoir installer un programmateur. J'ai commandé les supports inox.

A là réception, j'ai puis désossé la bête (conception mécanique simple voire simpliste)...
Bon la qualité des soudures laissant à désirer (cf photo) je les ai reprises toutes, et isolé toutes les connections au silicone d'aquarium notamment par rapport au châssis
Enfin j'ai refermé la bête en tâchant d'étanchéifier complètement le châssis aussi au silicone ; a priori on ne craint rien sur le voltage et l’ampérage mais en cas de chute dans l'eau je me suis dit qu'un peu de prudence ne faisait pas de mal pour limiter la casse... Ma crainte concerne aussi l'humidité ambiante mon bac étant maintenant en configuration ouverte sans couvercle.

Mon bac fait 50 cm de long, j'ai pris un modèle de 36 cm (annoncé à 3450lm)

A l'usage, en tout cas rien de comparable avec mes bricolage précédents (mais bon j'ai aussi ajouté du CO2) :
- Les lentilles, laitues et la cornifle pètent le feu j'enlève des poignées chaque semaine (les lentilles peinaient à survivre)
- Les plantes poussent bien plus vite...

Et donc j'ai fait plusieurs mesures de spectre en suivant le protocole ci-dessus, selon plusieurs configurations :
- mesure directe sans prendre garde (résultat faux);
- sur règle en aluminium;
- sur papier standard posé sur l'aquarium;
- en transmission à travers un plastique opaque;
- mesure directe "soigneuse";

Les résultats sont compilés dans l'image jointe.

J'en conclu que :
- comme promis, les LEDs utilisées privilégient bien le bleu et le rouge... Les connaisseurs me diront si ce spectre paraît "correct" pour un bac planté
- la mesure en conditions à "l'arrache" est globalement répétable : on voit un "shift" en longueur d'onde entre les spectres, mais rien de bien grave et surtout il faut comprendre que je n'ai rien soigné du tout; avec une préparation plus minutieuse notamment sur l'étalonnage, je pense qu'on peut faire bien mieux.
- la mesure indirecte pour les LEDs donne des résultats acceptables.

Voilà, je me suis bien amusé, et je connais - à peu près - le spectre de ces LEDS!

Je pense que les applications de ce bricolage sont multiples, mais je compte essayer de suivre l'évolution de cette lampe avec le temps...

La première utilisation qui me viendrait à l'esprit concerne les tubes : ceux qui en utilisent pourraient probablement vérifier l'assertion selon laquelle "un tube de plus de 1 an est bon à jeter à la poubelle"

Ce qui me paraît discutable et que j'assimile à la pire des obsolescences programmée .

En faisant une mesure un peu plus sérieusement menée par réflexion sur teflon tous les trois mois et à distance constante du tube, on en aurait le c½ur net...


Fichiers attachés:
20170818_230311.jpg
13239_59b71d6cedee4.jpg 800X450 px
20170819_182301.jpg
13239_59b71d8f6108c.jpg 1200X675 px
Chihiros_LED_ALL.png
13239_59b71dad20801.jpg 1296X1200 px
Aquarel : le
Re: Tester son éclairage : spectromètre DIY & lampe Chihiros (#6)
Inscrit le: 5/8/2017
Messages: 63
J'en ai une de chihiros. Tu mets un programmateur sans avoir besoin de bricoler. Suffit de brancher c'est tout.
DCleVRAI : le
Re: Tester son éclairage : spectromètre DIY & lampe Chihiros (#7)
Endémique
Inscrit le: 18/9/2009
Messages: 1869
Petite correction :
tu es en présence d'un spectroscope simplifié et non pas un spectromètre

le fim que tu détaches du CD est un ensemble de microprismes.
on en utilise en Holographie optique pour recréer des arcs en ciel.

c'est spectaculaire mais n'a pas d'utilité pour quantifier les longueurs d'ondes ni l'énergie de la composition du spectre de la source.

DCleVRAI
jp_math54 : le
Re: Tester son éclairage : spectromètre DIY & lampe Chihiros (#8)
Inscrit le: 18/5/2017
Messages: 172
DCleVRAI a écrit:
Petite correction :
tu es en présence d'un spectroscope simplifié et non pas un spectromètre

le fim que tu détaches du CD est un ensemble de microprismes.
on en utilise en Holographie optique pour recréer des arcs en ciel.

c'est spectaculaire mais n'a pas d'utilité pour quantifier les longueurs d'ondes ni l'énergie de la composition du spectre de la source.

DCleVRAI


Merci de la précision linguisitque.
Un ensemble de microprismes est un "réseau" pourrait-on ajouter pour pinailler.

Et je ne suis pas d'accord avec toi :
- en étalonnant l'appareil systématiquement sur le spectre du mercure, on mesure (pas très précisément dans le cas présent, certains ont des résultats tout à fait remarquables en soignant leur résultats) des longueurs d'ondes.
- en mesurant des intensités lumineuses relatives pour chaque longueur d'onde, on a bien une estimation de la part respective (relative) des énergies pour chaque longueur d'onde, évidemment limitée au domaine de mesure et de validité du capteur multi-site et à l'homogénéité de cette sensibilité.

On est donc une fois tout le processus achevé ;
- acquisition de 2 spectrogrammes,
- étalonnage des longueurs d'onde sur les raies du mercure,
- tracé des intensités relatives par longueur d'onde
Sur un processus de mesure : c'est bien un spectromètre simplifié.

Pour vérifier la part de bleu/vert/rouge (j'exclue le marin et les UVs sans capteur photo spécfique qui prendrais UV et IR) affichée par les fabricants de tubes et de LEDs, ça me paraît tout à fait adapté.

Encore une fois l'objet n'est pas de remplacer des appareils à 2000 euros, ça n'en a pas la prétention.

Mais de la à balayer d'un revers de "c'est spectaculaire mais ça n'a pas d'utilité" ,
DCleVRAI : le
Re: Tester son éclairage : spectromètre DIY & lampe Chihiros (#9)
Endémique
Inscrit le: 18/9/2009
Messages: 1869
je maintiens ; "spectaculaire et sans utilité "

car c'est exactement ça et faire croire qu'on peut quantifier le spectre n'est que pure fantaisie

je peux l'affirmer car des " réseaux holographiques" de la boratoire j'en détiens un qui fait un quart de M2
et qui à été réalisé dans un labo d'holographie et je peux te dire qu'il est impossible de quantifier
ni la longueur d'onde précisément ni l'importance du spectre par rapport à une référence quelconque
(je dispose aussi de sources de références de labo notamment une panoplie de Sources HBO 50/lc et 100) pour ce qui est du mercure
et d'autres laser.

l'utilisateur dans ta "mesure" va voir un bel arc en ciel avec plus ou moins de rouge et du bleu visisble mais rien de plus

Mare des gourous bricoleurs qui donnent des espoirs aux internautes !!!

tu décris un protocole que seul toi utilise et qui n'est pas reproductible

Pourquoi ne pas essayer de convaincre les aquario. d'acheter un luxmètre pour mesurer le flux de leur éclairage ??
ça ça serait super !

j'ai meme du investir dans un spetro luxmètre pour déterminer les flux et les spectres par rapport au sources conventionnelles
alors que je m'en serais bien passé


Je suis sur que tu vas monter dans les tours en lisant ça mais j'ai l'habitude , il y a toujours un plus intelligent que les autres qui réussit tout les doigts dans le nez.

Le dernier voulait élever des poissons électriques pour éclairer sa maison...

DCleVRAI
jp_math54 : le
Re: Tester son éclairage : spectromètre DIY & lampe Chihiros (#10)
Inscrit le: 18/5/2017
Messages: 172
Je vais essayer de ne pas (trop) monter dans les tours, on a tous des choses plus importantes contre lesquelles s'énerver dans la vie.

Mais expliquons nous et soyons méthodiques et rigoureux :

Le réseau de diffraction issu du DVD-R, le bout de carton et la fente qui y est pratiquée constituent un spectrographe.
L'appareil-photo collé au fesses de ce spectrographe (ou du moins son capteur et son logiciel d'acquisition) enregistre un spectre lumineux.
Le site internet et son application WEB permettent d'en tirer un spectrogramme, qu'on peut par ailleurs recaler en longueur d'onde sur un spectre de référence (étalonnage).

Sur le spectrogramme étalonné :
- L'abscisse donne des longueurs d'onde - plus ou moins correctes.
- L'ordonnée donne l'intensité lumineuse par unité de temps absorbée par les photo-sites. Énergie qui ne correspond pas à l'énergie émise par la source par unité de surface mais bien à une fraction de celle-ci.
Pour chaque longueur d'onde cette intensité lumineuse n'en reste pas moins comparable à celle mesurée sur les autres longueurs d'onde sur le même spectrogramme.

Recalé correctement sur plusieurs sources comme celles dont tu disposes, on pourrait tout à fait se permettre d'aller plus loin et d'obtenir une énergie lumineuse (par secteur angulaire) et même d'en déduire un éclairement par intégration sur le spectre visible sur un lieu géométrique connu, mais ce n'est pas le propos.

L'ensemble constitue en tout cas ce qui s'appelle un spectromètre et aucun jugement ne peut remettre cela en cause.
"Bricolé", "DIY", "moins précis qu'un appareil à 200 euros", "foireux" si tu veux... Mais spectromètre au sens premier du terme.

Tu as du acquérir un appareil "sérieux" pour tes besoins? On a bien compris que tu ne l'as pas fait pour bidouiller sur un petit aquarium d'eau douce comme moi. Mais ton appareil fonctionne selon le principe de décomposition de la lumière décrit ci-dessus, probablement de manière plus rigoureuse.

Ai-je besoin d'un spectro-luxmètre (à plusieurs centaines d'euros?) pour mesurer si le spectre de ma lampe part en cacahouète, si les assertions des fabricants sont plausibles ou même pour faire vivre mes poissons et mes plantes?
Non, je compte le faire avec un bout de plastique.

L'expérience est reproductible à mon échelle, si je suis soigneux, avec mes limites et ses limites que je ne pense pas avoir cachées sous le tapis, et rien n'interdit de s'amuser et de ne pas se prendre trop au sérieux pour ce qui constitue un loisir pour moi.

Comment appuies-tu ton propos?

"Mare des gourous bricoleurs qui donnent des espoirs aux internautes !!!"
"il y a toujours un plus intelligent que les autres qui réussit tout les doigts dans le nez."

Mettre dans le même panier une proposition d'expérience scientifique plus ou moins bancale mais ludique et sans prétention et une proposition farfelue du type "éclairer sa maison avec des poissons électriques" avec tout ce que cela implique de violation du deuxième principe de la thermodynamique ou même de simple bon sens ne me paraît pas un argumentaire très solide : c'est de la basse rhétorique.

C'est avec de tels bricolages et "arcs-en-ciels" "spectaculaires et sans utilité" que la chimie moderne a pu voir le jour dans la première moitié du siècle précédent...
Et les méthodes électroniques d'intégration du flux lumineux étaient bien loin de la précision et de la reproductibilité du moindre capteur disponible sur nos téléphones portables.
Et je ne parle pas des méthodes d'analyse et étalonnage bien loin de ce que peut faire la moindre application WEB en Javascript.

On apprend beaucoup en parcourant internet (et pas seulement sur l’aquariophilie).
Les internautes sont divers, plus ou moins prêts à apprendre et à se remettre en question, c'est la vie.
Chacun d'eux possède un esprit critique plus ou moins affûté; tu me permettras d'y faire appel.

Mais je soutiens que la connaissance (qui est toujours - comme la "mesure" - relative et jamais absolue) n'est pas réservée aux seuls "spécialistes". Si ça fait de moi un gourou...

Bon, moi je retourne à mes bricolages (du dimanche en l’occurrence!), comme écrit sur la page d'accueil de ce topic de ce forum :
"Pour parler du matériel, des montages et bricolages, des produits des marques (Tetra, JBL, Sera, Eheim, Dennerle, Zolux...)."

PS : J'aurais préféré que tu "démontes" ou évalues ce bricolage sur la base d'une comparaison avec une de tes expériences, surtout si tu disposes du matériel adéquat et correctement étalonné.
DCleVRAI : le
Re: Tester son éclairage : spectromètre DIY & lampe Chihiros (#11)
Endémique
Inscrit le: 18/9/2009
Messages: 1869
bon je laisse tomber je vois que j'ai encore a faire a un passionné de wiki.

c'est bien de compliquer les choses en racontant ce qu'on a lu mais les expériences des pros ne sont pas
de ce type

Tu racontes bien ce que tu lis mais ici les gens ne sont pas la pour faire des expériences de ce genre et surtout des posts aussi longs personne ne les lis jusqu'au bout.

ils sont la pour leurs aquariums qui leur pose pas mal de problèmes et pas pour analyser un pseudo spectre
qui ne leur sera d'aucune utilité.

C'est bien pour cela que je simplifie mes explications car si j'allais dans le fondamental
plus personne ne comprendrais.

donc restons simple le spectre de la lampe tartempion ou truc n'intéresse pas grand monde
pour eux il faut la trouver simplement sans se prendre le choux a l'acheter au Fidji et ne pas etre sur de la retrouver si elle pète.
et qu'elle soit vraiment efficace et ça on ne peut le savoir qu'avec un recul de 3 à 6 mois
la tu peux me faire confiance car les expériences ont été menées pendant plusieurs années avec des vraies mesures.(pour des fabricants Européens et Américains)

je te laisse a tes bidouilles

Amuses toi bien

DCleVRAI
jp_math54 : le
Re: Tester son éclairage : spectromètre DIY & lampe Chihiros (#12)
Inscrit le: 18/5/2017
Messages: 172
J'ai passé un semestre il y a quelques années dans un labo US dans le cadre d'un stage de recherche à tester des dépôts de phosphore sur des LEDs bleues pour essayer de trouver le meilleur moyen d'améliorer le process de déposition et d'avoir des caractéristiques et un spectre lumineux reproductibles.
C'était en 2001 les interlocuteurs de mes maîtres de stage étaient deux grosses boites (et je n'étais qu'un grouillot), précurseurs dans le domaine (l'une a vu l'un de ses chercheur obtenir un Nobel pour ça en 2014 ).

J'utilisais en tous cas à ce titre quelques appareils d'un niveau tout à fait satisfaisant pour évaluer les résultats de ce travail, voire un chercheur faisait les manips pour les appareils sensibles.

Je n'ai pas gardé de contact pro avec ce monde passionnant, ma petite carrière de chercheur m'ayant amené vers d'autres voies, mais je pense que tout cela fait fait que je suis en mesure de distinguer un bricolage du dimanche sans intérêt et une expérience qui - bien faite - donne des résultats pertinents, par exemple en reproduisant de manière satisfaisante le spectre visible de la lumière solaire à plusieurs reprises.

Tout ça pour dire que voir cette technologie des LEDs envahir le domaine de l'éclairage m'a beaucoup enthousiasmé.

Pour faire une analogie, je me souviens bien qu'à l'époque c'était aussi l'arrivée des premiers écrans LCDs, on trouvait des tas d'amateurs avertis pour cracher sur cette techno et nous expliquer pleins de certitudes par exemple que jamais un graphiste ne travaillerai sur autre chose qu'un bon vieux tube cathodique de macintosh...

Ça c'est pour l'expérience "de plusieurs années" visiblement nécessaire pour avoir le droit de s'exprimer : je ne me suis pas contenté de "lire des wikis".

J'adore toutefois les forums et ce qu'on peut y apprendre et j'y tolère des approximations que je ne tolère pas dans mon travail. Les wikis sont un complément utile des forums, et n'en déplaise aux gardiens du temple scrogneugneux, c'est un mode d'apprentissage comme un autre qui a l'avantage d'être ouvert à tous.
Les trolls sont un inconvénient des forums et des wikis, mais sur les forums où on s'attend à des réactions de ce genre, ils sont en général modérés.

Je suis pour la bienveillance et l'apprentissage ludique dans la mesure ou il ne met pas en danger les gens (ou les animaux de compagnie).

Petit retour en arrière :
- Tu viens d'abord ici pour dire que ce qui est proposé ici n'est ni scientifique ni valable;
- Si j'ai l'outrecuidance de te répondre et d'argumenter tu me traites de gourou d'internet;
- Et maintenant, c'est juste que ce que j'écris n'intéresse personne ou est trop long et que je n'ai pas de légitimité étant un fan de wiki, et que je fais perde du temps à ceux qui sont occupés à sauver les poissons des autres.

(trouves-tu que cette page est trop longue et touffue?
https://www.aquaportail.com...idite-ph-tampon-104.html
).

En tout cas, que de chemin parcouru dans tes réponses!
Et ça nous mène où?

Il y a une personne que le sujet intéressait.

J'écris au passé car vu la tournure que nous avons fait prendre à ce topic, je doute qu'elle y revienne ou que d'autres s'y risquent car tout le monde n'est pas maso comme moi pour venir se faire rabrouer sur un forum par DCleVRAI, je te remercie bien du nettoyage par le vide.

Pourquoi es-tu venu "troller" ici comme on dit entre "fans de wiki"?
Juste parce que quelqu'un ne pense pas correctement comme toi?

Je ne vois pas en quoi l'ouverture de ce sujet par quelqu'un d'autre t'empêcherait de dispenser des conseils (précieux et la je ne suis pas ironique) aux débutants qui ont besoin de ton aide par ailleurs.

Il y a de la place pour tout le monde ou pas?

Bon maintenant je demande la fermeture de ce sujet histoire d'avoir le dernier mot si c'est possible, et j'en ouvrirai un autre si je trouve le temps, et je te serai effectivement reconnaissant de garder ton clavier pour toi si ce n'est pas pour y apporter une contribution constructive, ouverte et modérée qui sera toujours bienvenue.

Voilà, je suis enfin bien monté dans les tours, j'espère que cela te satisfait, moi ce n'est pas vraiment le cas.

jp_math54
DCleVRAI : le
Re: Tester son éclairage : spectromètre DIY & lampe Chihiros (#13)
Endémique
Inscrit le: 18/9/2009
Messages: 1869
donc je pensais bien que ton post était pour te faire mousser

je n'ai jamais eu besoin d'exposer mon CV

donc ton post tres long bien sur je n'ai pas réussi a arriver au bout

Je te souhaite bonne chance et bon bricolage

DCleVRAI
jp_math54 : le
Re: Tester son éclairage : spectromètre DIY & lampe Chihiros (#14)
Inscrit le: 18/5/2017
Messages: 172
Et merci à toi de m'avoir démasqué, encore une fois.
Swanay : le
Re: Tester son éclairage : spectromètre DIY & lampe Chihiros (#15)
Nidifie
Inscrit le: 24/8/2017
Messages: 322
Vraiment dommage que ce post intéressant ait tourné au vinaigre...
DCleVRAI : le
Re: Tester son éclairage : spectromètre DIY & lampe Chihiros (#16)
Endémique
Inscrit le: 18/9/2009
Messages: 1869
Désolé Snaway

tu devais être le seul a être intéressé mais avec tous les liens de JP tu pourras en réaliser un

et tu changeras peut être ton fusil d'épaule pour les lumens et les Watts par litre que tu affectionnes

si tu veux en savoir plus je suis tout a ton écoute

DCleVRAI
Swanay : le
Re: Tester son éclairage : spectromètre DIY & lampe Chihiros (#17)
Nidifie
Inscrit le: 24/8/2017
Messages: 322
Je n'ai pas spécialement besoin de me fabriquer un "spectromètre" maison, mais je trouve intéressant de lire ce que d'autres personnes peuvent faire ! En ce qui concerne le lm/L et watt/L, j'ai très bien vu que ça ne te plaisais pas du tout que l'on puisse employer ces termes ! Cela n'a peut être pas d'utilité scientifique car il l'intensité lumineuse se mesure correctement en lux et je suis totalement d'accord avec toi. Mais je trouve cela disons correcte de l'utiliser dans un langage vulgarisé puisque tout le monde s'en sert et se comprend avec ces unités ! De même, les fabricants de rampes n'indiquent quasiment jamais le lux..
DCleVRAI : le
Re: Tester son éclairage : spectromètre DIY & lampe Chihiros (#18)
Endémique
Inscrit le: 18/9/2009
Messages: 1869
il y a bien longtemps que pas mal d'aquariophiles n'utilisent plus les deux références que tu cites le Le lumen et le watt par litre

effectivement c'est le lux qui est le plus approprié mais tu n'as pas l'air de voir comment ça se goupille et pourquoi les fabricants ne le donnent pas.

explication: le lux c'est l'intensité lumineuse sur une surface donnée pour faire simple
donc le fabricant de la source , lui ne sait pas comment tu vas l'utiliser !
il ne sait pas si tu vas la mettre dans un luminaire approprié !
de même que le fabricant de luminaire ne peux pas te le dire du fait qu'il ne sait pas dans quelles conditions tu vas le poser
et quand tu as réunis tous ces paramètres ... on ne sait pas a quelle hauteur par rapport a la surface le luminaire va être mis
et après il manque pas mal de facteurs qui sont calculés aussi comme la turbidité salinité etc.....

seul un secteur détermine la puissance de ses nouveaux appareils a diodes c'est le secteur de la photographie professionnelle
qui donne de plus en plus souvent l'intensité lumineuse en lux ..à une distance donnée !

tu comprendras que je m'élève contre les paramètres pifomètriques et contre ce qui induit en erreur les aquariophiles car je n'ai pas la science infuse mais les calculs d'éclairage font parie de mon quotidien depuis pas mal d'années et quand on présente un truc comme ce qui se présente
un spectromètre alors que j'ai quelques années de labo d'holographie optique je bondis ! parce que ce truc ne sers vraiment à rien dans l'état.

je suis désolé si ça t'a choqué mais je n'ai pas trouvé d'autres solutions

comme je te le disais je suis à ton écoute

DCleVRAI
Durbanjack : le
Re: Tester son éclairage : spectromètre DIY & lampe Chihiros (#19)
Inscrit le: 9/6/2017
Messages: 104
personne parle de la temperature des couleurs dans ce post, les "kelvin" que sans ca tu ne fait rien pousser (dsl de foutre mon grain de sel )
jp_math54 : le
Re: Tester son éclairage : spectromètre DIY & lampe Chihiros (#20)
Inscrit le: 18/5/2017
Messages: 172
"seul un secteur détermine la puissance de ses nouveaux appareils a diodes c'est le secteur de la photographie professionnelle"
Hum hum... Tu es sûr qu'il n'y a pas d'autres secteurs intéressés par la "puissance" des LEDs comme l'éclairage professionnel, l'industrie auto pour les phares de voiture, les télécoms pour transmettre nos conneries sur internet à travers les océans?

"qui donne de plus en plus souvent l'intensité lumineuse en lux ..à une distance donnée !".
Des lumen... par angle d'éclairement en fait.

Mais tout ça n'a aucun rapport avec la choucroute qui nous préoccupe ici :
le spectre lumineux qui est plutôt lié à la question de durbanjack sur les kelvin et à la préoccupation première de ce post : la composition de la lumière des lampes en termes de répartition dans le spectre visible et d'IRC.

Question sur laquelle tu es bien à l'écoute (tu l'as dit 2 fois), mais si on accepte en fait de parler de ton sujet de préoccupation à toi : ta croisade contre les lumen et les watt par litre dont je me moque éperdument vu que j'ai aussi dans mon CV un brevet des collèges qui m'a appris la trigonométrie.

Encore que... Bien étalonnés, je me demande si un bon montage avec un appareil photo ou une vieille webcam ne ferait pas de bons luxmètres...

EDIT : oui je confirme, on trouve de tout sur internet
DCleVRAI : le
Re: Tester son éclairage : spectromètre DIY & lampe Chihiros (#21)
Endémique
Inscrit le: 18/9/2009
Messages: 1869
je confirme : les Lux à une distance donnée et je ne parles que d'un secteur que je connais bien car la photographie et l'éclairage c'est assez proche ne crois tu pas ?

tu as du repiocher sur Wiki pour chercher les lumens mais bientôt il va falloir venir aux Candelas car des lumens dans un angle pour nous ça ne donne rien ce n'est pas dans nos valeurs de travail.

Alors pour ce qui est de rapprocher ton spectro-bricolo pour déterminer l'IRC et la température de couleur il y a un monde car pour les déterminer il faut avoir des points très précis

comme tous ceux qui récupèrent des infos sur le web, ils lisent et retranscrivent sans avoir compris le sujet alors sur une certaine partie des internautes ça fait "Oahhhh il est super callé !! " c'est exactement le cas et c'est dommage car on aurait pu être plus constructifs

allez retourne au charbon pour paraitre le premier de la classe !!

tu vois je te donnes des sujets à approfondir

DCleeVRAI
jp_math54 : le
Re: Tester son éclairage : spectromètre DIY & lampe Chihiros (#22)
Inscrit le: 18/5/2017
Messages: 172
DCleVRAI, la question n'est pas de savoir qui est "calé" / "premier de la classe" ou pas ; il suffit de fréquenter le forum pour se faire une petite idée de qui débute en aquario et qui s'y connait.

La question est de savoir si on peut s'exprimer sur un sujet sur un lieu de partage sans se faire atomiser et discréditer par le taulier direct...
En l’occurrence, cela m'a l'air bien difficile...
Un cours sur le fait d'être constructif me paraît donc un poil déplacé.
On tourne en rond quoi.

Revenons à la technique et parle nous 'Kelvin' pour répondre à Durbanjack.
Sinon je m'y colle et ça ne va pas te plaire, il y aura pleins de bouts de Wikipédia dedans...
DCleVRAI : le
Re: Tester son éclairage : spectromètre DIY & lampe Chihiros (#23)
Endémique
Inscrit le: 18/9/2009
Messages: 1869
je lui répons technique ou simplifié ??

la est la question.

sur quelle base ?

bon je vais essayer de faire simple

je reviens un peu plus tard car je suis en rv

DCleVRAI
DCleVRAI : le
Re: Tester son éclairage : spectromètre DIY & lampe Chihiros (#24)
Endémique
Inscrit le: 18/9/2009
Messages: 1869
je n'ai pas du tout vu la question de durbanjack

elle est noyée dans tes " petits textes ."

DCleVRAI
jp_math54 : le
Re: Tester son éclairage : spectromètre DIY & lampe Chihiros (#25)
Inscrit le: 18/5/2017
Messages: 172
Technique ou simplifié : tu fais comme tu veux. Disons qu'un débutant en eau douce une fois qu'il a réglé la question de la "puissance" se pose la question de l'importance des Kelvin, du bon choix de lampes pour voir ses poissons de manière "naturelle" et faire pousser ses plantes.
dumont : le
Re: Tester son éclairage : spectromètre DIY & lampe Chihiros (#26)
Endémique
Inscrit le: 27/3/2014
Messages: 1640
.. C'est dommage de décourager la participation au forum de chercheurs, même si les expériences exposées ne seraient que amusantes, modestes, simples(?)...

Au minimum, ça monte notre niveau d'amateurs en aquariophilie.

Pour ma part, je m'efforce de faire abstraction des remarques " " pour ne retenir que la démarche, l'intelligence et, l'effort de partage . Dum
DCleVRAI : le
Re: Tester son éclairage : spectromètre DIY & lampe Chihiros (#27)
Endémique
Inscrit le: 18/9/2009
Messages: 1869
très bonne remarque Dum.

j'aime bien tes posts qui sont concis et précis surtout sur les sujets que tu connais et d'ailleurs j'ai remarqué que tu maitrisais parfaitement

je ne traite qu'un seul sujet et j'essaie de communiquer mon savoir en matière d'éclairage. savoir d'un pro. il y a pas mal de sites qui me sollicitent mais par égard à JF et par manque de temps je ne vois pas l'intérêt. j'aimerais bien que ce site devienne encore plus pointu notamment en éclairage.

depuis plusieurs années j'ai eu a faire à des "cas" et à des gens sympa

je n'ai rien contre les recherches perso mais il y a des limites simples que je ne franchis pas et qui sont de donner espoir à un aquariophile
avec un libellé pompeux. il faut faire une différence entre chercheur et bricoleurs et surtout ne pas recopier bêtement ce qui se passe sur le web.
il n'y a pas pire que celui qui lance une idée qu'il n'a pas lui même réalisée . ça se sent à la lecture du sujet

je m'astreint à rester dans le monde des amateurs car si je dérape sur mon job là autant que j'écrive en hébreux le résultat serait le même.
restons modestes

DCleVRAI
jp_math54 : le
Re: Tester son éclairage : spectromètre DIY & lampe Chihiros (#28)
Inscrit le: 18/5/2017
Messages: 172
Un bon bricoleur, ça ne se décourage pas facilement, mais un petit peu de soutien de temps en temps ne peut pas faire de mal...
dumont : le
Re: Tester son éclairage : spectromètre DIY & lampe Chihiros (#29)
Endémique
Inscrit le: 27/3/2014
Messages: 1640
..Tant mieux! Dum.
jp_math54 : le
Re: Tester son éclairage : spectromètre DIY & lampe Chihiros (#30)
Inscrit le: 18/5/2017
Messages: 172
DCleVRAI a écrit:
il n'y a pas pire que celui qui lance une idée qu'il n'a pas lui même réalisée . ça se sent à la lecture du sujet
DCleVRAI



DCleVRAI J'espère pouvoir te convaincre un jour que débutants ou pas, l'arc en ciel est un truc merveilleux!

A bientôt...
(1) 2