Suivez le portail aquariophile:

Définition de racine

Que signifie racine ?

Définition racine

Une racine de plante, en botanique, est une partie de l'appareil végétatif, en général souterrain mais pouvant être aérien, limité par un rhizoderme, dépourvu de feuilles, et qui assure, entre autre, la nutrition hydrominérale et la fixation de la plante dans le sol via un système racinaire. Il est caractérisé par une disposition alterne du xylème et de phloème. Une racine est parfois définie comme une non-feuille ou une non-tige. Toutefois, d'importantes différences structurelles internes entre les tiges, feuilles, et les racines existent.

La première racine qui vient d'une plante est appelée la radicule :
Une racine de bois de Mopani
Chez les plantes vascularisées, la racine est l'organe d'une plante qui se trouve typiquement en dessous de la surface du sol. Il existe une forme de racine aérienne se situant au-dessus du sol ou en particulier au-dessus de l'eau pour les plantes aquatiques.

La racine en botanique :

Plus complètement, la racine est un organe spécifique des Cormophytes Trachéophytes, site d'absorption des minéraux et de l'eau et à rôle de fixation de la plante. Généralement, les racines sont souterraines, à gravitropisme positif. Cependant, elles peuvent être aériennes (chez les épiphytes ou partiellement chez les palétuviers), à gravitropisme négatif (pneumatophores), diagéotropiques, ou encore chlorophylliennes.

Les quatre grandes fonctions d'une racine sont l'absorption d'eau et de nutriments inorganiques, d'ancrage du corps de la plante au sol, et le soutien qu'elle en obtient, le stockage des aliments et de nutriments, la reproduction végétative et de la concurrence avec d'autres plantes.

Une racine, dite bistorte :
Une racine bistorte d'une renouée
La renouée aquatique a une racine bistorte, doublement tordue.

Les racines et le système racinaire complet sont souvent indispensables au ré-enracinement d'une plante, par exemple lors d'une division pour multiplication végétative, avec césure du rhizome.

Des racines comestibles de ginseng :
Des racines de ginseng
Les racines des ginsengs sont adaptogènes, épaisses et comestibles. De nombreuses racines sont exploitées en ingrédient culinaire ou médical.

La spongiole qualifie une zone terminale d'une plante, précisément les extrémités des racines qui sont formées d'un tissu cellulaire perméable, sans épiderme qui le recouvre ; cette zone joue un rôle d'éponge. Les extrémités des radicelles sont des spongioles mais ce terme ne s'applique jamais au stigmate.

Les racines d'une fougère aquatique :
Les racines immergées de la fougère cornue
La fougère cornue, Ceratopteris cornuta, est une plante flottante dont les racines sont immergées en totalité.

Il existe une forme non souterraine : la racine aérienne qui s'apparente à un stolon. Les racines de bois sont utilisées en décoration, y compris celles de bois flotté issue d'un arbre.

Les autres emplois du mot racine :

Le terme racine définit bien d'autres notions que la botanique. Par exemple la racine d'un arbre de décision est son premier élément.

En anatomie, la racine est aussi la partie basale de la dent, enchâssée dans la mâchoire. On évoque aussi la racine des cheveux, etc.

En biologie, la racine désigne la partie proximale des nerfs rachidiens issue de la moelle épinière. On distingue la racine ventrale, d'origine médullaire, constituée des axones des neurones moteurs et la racine dorsale, provenant des crêtes neurales et constituée des axones des neurones sensitifs.

Voir cet article sur l'utilisation de racines de bois en aquarium.

Un rhizagé qualifie l'ensemble des racines principales. On distingue :le rhizagé strict, ensemble des racines souterraines;l'hypsorhizagé, ensemble des racines échasses, aériennes et épiphytiques;l'épirhizagé, ensemble des racines palettes et racines traçantes.

Type : nom commun. Genre : féminin.
Traduction racine en anglais : root.

Revoir la définition racine ... La définition RACINE a été vue 8232 fois. Publié le 29/08/2010. Modifié le .
Commentaires (via Disqus)