L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Définition de croûte terrestre

Que signifie croûte terrestre ?

Définition croûte terrestre:

La croûte terrestre est la partie la plus externe de la structure concentrique de la géosphère, la partie solide de la Terre. Elle est relativement mince, avec une épaisseur qui varie de 5 km, sur le fond de l'océan, jusqu'à 70 km dans les zones montagneuses actives des continents.

L'écorce terrestre ou la croûte terrestre désigne la partie la plus superficielle de la Terre. Située sous la croûte océanique des océans, elle est formée de basaltes surmontant des gabbros sur une épaisseur de moins d'une dizaine de kilomètres alors que la croûte continentale, constituée essentiellement de granite mesure entre 30 et 40 km sous les continents et jusqu'à 70 km sous les montagnes.

Schéma de la croûte terrestre:
Croûte terrestre en schéma avec plusieurs couches de l'écorce
La croûte terrestre est une couche de la Terre, dans un dessin schématique, est composée d'une croûte continentale et d'une croûte océanique intégrant la lithosphère et l'asthénosphère, en plus du manteau supérieur.


Il existe deux types de croûte terrestre: la croûte océanique et la croûte continentale.

La croûte continentale s'étend aussi sous les océans par l'intermédiaire du plateau et du talus continental. Du fait de la différence de composition chimique, la croûte continentale a une densité moins élevée (2,7) que la croûte océanique (2,0).

En géologie, la croûte est la coquille externe d'un solide rocheux d'une planète ou d'un satellite naturel, qui est chimiquement distincte du manteau sous-jacent. La croûte terrestre est la couche externe de la Terre solide et se compose principalement de roches telles que la granodiorite, le gabbro et le basalte. La croûte forme la partie supérieure de la lithosphère, toutes les roches et les sédiments de la surface appartiennent à la croûte.

La limite supérieure de la croûte s'appelle la surface de la Terre et la frontière entre la croûte et le manteau s'appelle la discontinuité de Mohorovicic (ou discontinuité de Moho pour faire court). La détermination de ceci, cependant, ne peut pas être faite avec des forages, parce qu'aucun forage ne peut être pratiqué à cette profondeur. À cette fin, des mesures sismologiques ont été effectuées, dans lesquelles la vitesse des ondes sismiques est déterminée par la roche. Dans la croûte terrestre, on observe parfois une discontinuité sismique différente à une profondeur variable, la discontinuité de Conrad. La croûte est parfois divisée en une croûte supérieure au-dessus de cette discontinuité et une croûte inférieure en dessous. Bien que cette transition, contrairement au Moho, n'implique pas de différence nette dans la composition chimique, on peut généralement dire que la croûte inférieure se compose de roches moins hydratées que la croûte supérieure.

Il a été suggéré que la première croûte sur Terre a été formée il y a 4400-4550 millions d'années. Les volumes de la croûte terrestre n'ont pas été constants, mais on croit qu'ils ont augmenté avec le temps. On sait qu'il y a 2500 millions d'années, il y avait déjà une formidable masse d'écorce terrestre; avant cela, on suppose qu'il y avait beaucoup d'écorces recyclées vers le manteau. On pense que la croissance, c'est-à-dire l'augmentation du volume de l'écorce, s'est produite épisodiquement avec deux événements majeurs: il y a entre 2500 et 2700 millions d'années et entre 1700 et 1900 millions d'années.

Voir les synonymes de croûte terrestre.
Revoir la définition croûte terrestre ... La définition CROUTE TERRESTRE a été vue 10580 fois. Publié le 28/06/2010. Modifié le .