Que signifie hygrophile ?

Définition simple: En botanique, l'hygrophilie qualifie les plantes dont les besoins en eau sont importants. Les plantes hygrophiles vivent habituellement en milieu lacustre ou palustre et sont souvent des plantes amphibies. Une Hygrophile désigne aussi une plante aquatique du genre Hygrophila sp.

Définition hygrophile:

Un organisme hygrophile est, typiquement, une plante amphibie, qui aime l'humidité, qui vit dans les milieux humides, en zone palustre. Le contraire est hygrophobe, avec des organismes qui craignent l'humidité et tout milieu lacustre, et xérophile, avec des organismes qui vivent dans les milieux secs. À la différence des hydrophytes, les hygrophiles ne vivent pas submergées ni forcément dans l'eau. L'hygrophilie d'un organisme le destine à vivre en milieu humide.

Les plantes hygrophiles vivent en milieu saturé en humidité:
Des plantes hygrophiles
L'Hygrophile Hygrophila polysperma est une plante palustre à nombreuses graines qui demande une forte humidité environnante si la culture est faite exondée (émergée).

En botanique, un biotope hygrophile est un écosystème qui reste très humide tout au long de l'année. Toute zone humide permanente est hygrophile. Parmi les plantes vertes, les plantes hygrophiles sont des espèces du genre Hygrophila.

La flore hygrophile, avec les hygrophytes, constitue un groupe d'angiospermes exploités en paludarium et aquaterrarium, ou en bordure de plans d'eau, avec une zone aquatique et terrestre maintenant une forte humidité. Les plantes hydrophytes sont celles utilisées en aquarium.

Les forêts hygrophiles, les pâturages naturels humides (prairies humides) et les systèmes lagunaires sont des zones extrêmement importantes pour la conservation de la biodiversité.

Voir les synonymes de hygrophile.
Revoir la définition hygrophile ... La définition HYGROPHILE a été vue 15168 fois. Publié le 11/01/2008. Modifié le .
Discuter et poser des questions sur "hygrophile"? Voir le forum langage biologique.