Suivez le portail aquariophile:

Bactérie : explications

Que signifie bactérie ?

Anglais : bacterium, bacteria Type : nom commun Genre : féminin

Définition bactérie

La bactérie est un organisme unicellulaire bactérien appartenant au domaine Bacteria, sa taille est de quelques micromètres de diamètre. Les bactéries sont indispensables à la vie sur Terre et elles se comptent par milliards dans tous les écosystèmes de tous les biomes. La bactériologie étudie les bactéries, y compris dans l'eau du robinet pour en vérifier sa potabilité.

Un groupe de bactéries en gros plan avec agrandissement :
Bactérie en gros plan
La bactérie, une cellule bactérienne du domaine Bacteria, nomme en terme général les microbes unicellulaires de forme allongée (bacilles) ou sphériques (coques).

La définition d'une bactérie
Les Bactéries sont des organismes unicellulaires microscopiques se distinguant des autres protistes par un certain nombre de caractères cytohysiologiques essentiels : absence de mitochondries intracytoplasmiques, appareil nucléaire différent dans sa structure (pas de membrane nucléaire) et dans sa physiologie (pas de mitose). Il y a présence dans la paroi de l'acide diaminopimélique, mais absence chez les plantes et les animaux (sauf chez les cyanobactéries). Les mucopolysaccharides pariétaux diffèrent et il y a absence de cellulose (sauf chez acetobacter xylinum) et de chitine.

La cellule bactérienne comprend obligatoirement un cytoplasme avec des inclusions, un appareil nucléaire, une membrane de nature cytoplasmique dite membrane cytoplasmique, une paroi et, facultativement, une spore thermorésistante, des cils, une capsule, et dans certains groupes, des organistes de reproduction tels que conidies, microcystes et corpuscules reproducteurs.

Le classement du règne des bactéries
Les bactéries forment un embranchement du règne végétal mais disposent de leur domaine propre. Pourtant, cela est contesté car une bactérie est un micro-organisme procaryote (voir ci-après) unicellulaire extrêmement petit, classé soit en règne autonome, ni animal, ni végétal, soit classé avec les champignons en tant que Schizomycètes. Les bactéries ont un large éventail de formes, allant de la sphère aux tiges et bâtonnets, jusqu'aux spirales.

Ainsi, les bactéries constituent un grand domaine des procaryotes. Typiquement de quelques micromètres de longueur, les bactéries disposent d'un certain nombre de formes, allant des sphères aux tiges et spirales. Les bactéries ont été parmi les premières formes de vie à apparaître sur Terre, et sont présentes dans la plupart de ses habitats. Les bactéries vivent dans le sol, l'eau, les sources chaudes acides, les déchets radioactifs, et les parties profondes de la croûte terrestre. Les bactéries vivent également dans des relations symbiotiques et parasitaires avec les plantes et les animaux. Elles sont également connues pour avoir prospéré dans les vaisseaux spatiaux habités.

Il y a généralement plus de 40 millions de cellules de bactéries dans un seul gramme de sol et un million de cellules bactériennes dans un millilitre de l'eau douce! Il y a environ 5 × 1030 bactéries sur Terre, formant une biomasse qui dépasse celle de toutes les plantes et les animaux.

Contrairement à celles des animaux et des plantes, les cellules des bactéries ne contiennent pas de noyau. Elles forment le règne Bacteria, en phylogénie parmi les biotes. Les bactéries sont généralement réparties en deux grands domaines : les eubactéries et les archées. En effet, bien que le terme de bactérie inclus traditionnellement tous les procaryotes, la classification scientifique a changé après qu'on ait fait la découverte, dans les années 1990, que les procaryotes sont constitués de deux groupes d'organismes très différents ayant évolué indépendamment à partir d'un ancêtre commun. Ces domaines évolutionnaires sont appelés bactéries et archées.

Ainsi, les bactéries ont été parmi les premières formes de vie à apparaître sur Terre, et elles sont présentes dans la plupart des habitats sur la planète. Les bactéries sont essentielles dans le recyclage des nutriments avec de l'azote, avec de nombreuses étapes dans les cycles des nutriments en fonction de ces organismes par fixation en particulier, telles que la fixation de l'azote de l'atmosphère, et la putréfaction, avec la décomposition organique de la matière.

Elles sont abondantes dans tous les milieux (eaux, sols, sédiments, ...). Leur forme est hautement variable, pouvant vivre en saprophytes (sol, eau, organisme vivant), ou comme parasite des animaux, Homme inclus, et des plantes. Les bactéries vivant en parasites sont parfois des agents de maladies provoquant une contamination plus ou moins grave : tuberculose, diphtérie, furonculose....

En raison de leur ubiquité, la taille et le taux de croissance rapide, les bactéries, ainsi que les levures et les moisissures, sont les contaminants biologiques les plus couramment rencontrés en culture cellulaire. Il faut donc se donner les moyens, en médecine, de détecter une contamination bactérienne.

Un ensemble de bactéries Bacteria et de virus mélangés ensembles :
Bactéries Bacteria et virus ensembles
Ce gros plan sur un ensemble de bactéries et de virus, les micro-organismes Bacteria sont en forme de bâtonnet.

Les bactéries sont présentes dans la plupart des habitats sur la terre, au sol, en milieu acidophile, dans des sources chaudes ou des déchets radioactifs, dans l'eau, et en profondeur dans la croûte terrestre. Dans les communautés biologiques qui entourent les cheminées hydrothermales et des suintements froids, les bactéries fournissent les nutriments nécessaires pour maintenir la vie en convertissant des composés dissous tels que le sulfure d'Hydrogène et de méthane.

Le 17/03/2013, les chercheurs ont communiqué des données qui suggèrent des formes de vie bactériennes se développant le point océanique le plus profond de la Terre : dans la fosse océanique des Mariannes, D'autres chercheurs ont rapporté des études connexes avec des microbes se développant à l'intérieur des roches jusqu'à 580 mètres sous le fond de la mer sous 260 m de l'océan au large de la côte du nord-ouest des États-Unis. Selon l'un des chercheurs : "Vous pouvez trouver des microbes partout ... ils sont extrêmement adaptables à diverses conditions et à survivre là où ils sont".

C'est le bactériologiste Christian Gram qui montrera, en 1884, en vertu d'une coloration qui porte désormais son nom que les bactéries se divisent en 2 groupes avec les bactéries à Gram+ prenant une couleur violette et les bactéries à Gram- dont la membrane, la membrane plasmique, se colore en rose. Après cette découverte, quelques dizaines d'années et l'émergence du microscope électronique permettront une description plus complète des différences entre les 2 groupes de bactéries Gram+ et Gram- : il existe 2 types de paroi bactérienne, une structure et une épaisseur différentes de la membrane plasmique (le peptidoglycane).

L'étude des bactéries, y compris les bactéries pourpres comme la bactérie pourpre sulfureuse, est pratiquée par des bactériologistes en science de la bactériologie. Pour lutter contre les bactéries créant une infection bactérienne typique, on exploite un antibactérien. La plupart des bactéries n'ont pas été caractérisées, ni nommées, et seulement environ la moitié des phylums des bactéries dispose d'espèces pouvant être cultivées en laboratoire.

Voir, par exemple, le groupe des Thiobacillus, mais attention, ne confondez pas bactérie et virus!, même si un bactériophage est un virus s'attaquant aux bactéries, jouant ainsi le rôle de bactéricide.

Les bactéries sont dépourvues de chlorophylle, mais cette allégation peut être controversée avec les cyanobactéries Cyanobacteria qui sont devenues une sous-classe des bactéries par leur caractère procaryote tout en réalisant une photosynthèse dite photosynthèse oxygénique : on les qualifie aussi de bactérie photosynthétique, et elles sont obligatoires dans tout fonctionnement biologique impliquant de la chlorophylle.

Les bactéries en aquarium
En aquarium, les bactéries de nitrification avec des nitrobactériacées aérobies comme les Nitrosomas ou Nitrobacter sont indispensables aux systèmes de filtration, surtout pour l'étape de filtration biologique et l'établissement des divers cycles comme celui de l'azote avec le cycle de l'azote. Toutefois, l'eau du robinet est parfois peu propice à un usage direct en aquarium et il faudra alors faire transiter cette eau via un osmoseur pour l'assainir et en enlever des composants nocifs, incluant certaines bactéries, mais aussi des pesticides par exemple.

Voir aussi la cryophilie et cryophile avec une bactérie cryophile, et les chromosomes bactériens artificiels.

Introduction aux bactéries Bacteria
Les bactéries sont souvent décriées comme les causes de maladies humaines et animales (comme la Leptospira qui provoque une maladie grave chez le bétail). Cependant, certaines bactéries, les actinomycètes, produisent des antibiotiques tels que la streptomycine et la nocardicine, d'autres vivent en symbiose dans les entrailles des animaux (y compris les humains) ou ailleurs dans leur corps, ou sur les racines de certaines plantes, permettant la conversion de l'azote en une forme utilisable. Les bactéries donnent leur acidité au yogourt et l'aigreur dans le pain au levain; les bactéries aident à décomposer la matière organique morte et constituent la base de la chaîne alimentaire dans de nombreux environnements. Les bactéries sont d'une immense importance en raison de leur extrême flexibilité, de leur capacité de croissance rapide et de reproduction, et de leur grand âge possible (les plus anciens fossiles connus, vieux près de 3,5 milliards d'années, sont des fossiles de bactéries).

Il y a environ dix fois plus de cellules bactériennes dans la flore bactérienne humaine qu'il y a de cellules humaines dans le corps, le plus grand nombre de flore humaine étant dans la flore intestinale, il y en a aussi un grand nombre sur la peau. La grande majorité des bactéries dans l'organisme sont rendues inoffensives par les effets protecteurs du système immunitaire, et d'autres sont bénéfiques. Cependant, plusieurs espèces de bactéries sont pathogènes et causent des maladies infectieuses, y compris le choléra, la syphilis, la maladie du charbon, la lèpre, et la peste bubonique. Les maladies bactériennes mortelles les plus courantes sont les infections respiratoires, avec la tuberculose tuant environ 2 millions de personnes par an, principalement en Afrique sub-saharienne. Dans les pays développés, les antibiotiques sont utilisés pour traiter les infections bactériennes et sont également utilisés dans l'agriculture, ce qui augmente la résistance aux antibiotiques : cela devient un problème croissant de santé publique. Dans l'industrie, les bactéries jouent un rôle important dans le traitement des eaux usées et la répartition des déversements de pétrole, la production de fromage et de yogourt (yaourt) par fermentation ; et la récupération de l'or, le palladium, le cuivre et d'autres métaux dans le secteur minier, ainsi que dans la biotechnologie, le transhumanisme et la fabrication des antibiotiques et d'autres produits chimiques.

Les bactéries E. coli peuvent être mortelles :
Groupe de bactéries E. coli au microscope
Les bactéries Escherichia coli sont des bactéries pathogènes dangereuses et pouvant mener à la mort de l'individu infecté.

De nos jours, certaines bactéries se transforment et connaissent une mutation progressive qui leur fait atteindre le statut de super-bactérie. C'est le cas de certaines souches de la bactérie E. coli, un pathogène violent, qui devient résistant aux principaux traitements anti-bactériens et ne réagissent plus aux antibiotiques classiques comme la pénicilline, la tétracycline, les céphalosporines, l'amoxicilline, la méticilline...

Suggestions d'articles
Commentaires (via Disqus)
Disqus

La définition BACTERIE a été vue 290950 fois. Publié le 26/08/2007. Modifié le .
Intégrer la définition bactérie :