Définition de eau du robinet

Que signifie eau du robinet ?

Chercher une définition :
Le dictionnaire biologie compte 13 917 définitions.
Liste de mots (accès rapide)
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Définition eau du robinet
L'eau du robinet, ou eau de conduite de l'eau courante, est le liquide obtenu pour les habitations domestiques à l'aide du réseau de distribution des eaux destinées à la consommation humaine, c'est-à-dire l'eau potable.

De l'eau au robinet d'une habitation domestique :
De l'eau du robinet en habitation
Cette eau du robinet, récupérée dans un verre, est contrôlée du point de vue sanitaire et bactériologique dans les pays, mais chacun dispose de ses propres normes.

En France, et dans la majorité des pays européens, les limites de potabilités de l'eau sont maîtrisées et contrôlés par des organismes officiels comme l'ARS (Agence Régionale de Santé).

L'application des technologies impliquées dans la fourniture de l'eau potable dans les foyers, les entreprises et les bâtiments publics est un champ majeur du génie sanitaire. L'appellation "eau du robinet" se distingue des autres principaux types d'eaux potables, comme l'eau de pluie pour les collectes de citernes, de pompes de sources naturelles, le pompage de nappe phréatique, ou des cours d'eau, rivières ou lacs, dont la potabilité varie et implique l'emploi massif de traitements de désinfection par chloration avant sa distribution.

En aquarium :


Si la limite de potabilité humaine d'une eau du robinet est fixée à 50 mg/L de nitrates NO3-, cette valeur est indubitablement inappropriée en aquarium ! Toute eau dont la teneur en nitrates excède 8-10 mg/l devrait être traitée par un osmoseur ou, au minimum, par microfiltration, voir ultrafiltration avant tout emploi en aquariophilie.

Lecture hautement recommandée : gestion de l'eau en aquarium pour sa minéralisation.

Il est également impératif de vérifier si on a affaire à une eau agressive, c'est-à-dire une eau dont le delta pH est supérieur à 0,3. En habitation domestique, on vérifie le pH de l'eau du robinet par un test colorimétrique en gouttes. Pour réaliser ce test, il est indispensable de laisser l'eau de conduite reposer 24 heures dans un récipient inerte afin, d'une part, de pouvoir éliminer le chlore perturbateur, et, d'autre part, de laisser le temps à l'eau de pouvoir atteindre la température de la pièce. En effet, les tests d'eau ne sont souvent valables (domaine de validité de la mesure) que dans une plage de température entre 15 et 35 °C.

En plus du pH, il est judicieux de vérifier si l'eau distribuée au robinet est douce, dure, ou très dure, en réalisant une mesure du GH, la dureté totale. En France, l'ARS mesure la teneur en Calcium et magnésium par le TH, le Titre Hydrotimétrique mais en aquariophilie, on exploite surtout le GH (allemand) : voici un outil d'aide à la conversion de dureté GH en TH. Si le GH est supérieur à 10, il faudra penser à en abaisser la dureté pour obtenir une bonne croissance des plantes aquatiques. On fera de même avec la dureté carbonatée KH.
Commentaires (via Disqus)
Disqus

La définition EAU DU ROBINET a été vue 15887 fois. Dernière modification le .
Intégrer la définition eau du robinet :


Compléments eau du robinet
Anglais : tap water, running water, city water, municipal water
Type : locution nominale
Genre : féminin
Partenaires sponsors
AquaPrems
Qui est en ligne
58 utilisateurs en ligne (dont 19 sur Glossaire). Sont présents (au cours des 15 dernières minutes) 8 robots et boo, plus...