L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Ma première plongée dans le monde de l'aquariophilie : Premier aquarium, équipements, matériels


Aquariosity : le
Ma première plongée dans le monde de l'aquariophilie (#1)
Inscrit le: 8/8/2018
De: Lyon
Messages: 2
Cela fait plusieurs semaines que je me documente en vu de mettre en place un aquarium (dans l'idéal 100 x L 30 x H 40 ou 100 x L 40 x H 40, donc soit un bac 120 ou 160 litres. Le premier n'étant visiblement pas une taille standard il me sera plus difficile de trouver l'aquarium et le meuble qui fassent la bonne dimension donc je pense que je devrais sûrement choisir le deuxième).

Cependant, le monde de l'aquariophilie semble une vraie jungle et j'ai un peu peur de me lancer avant de maîtriser d'avantage le sujet et au cours de mes nombreuses recherches sur le net ce site est beaucoup ressortit, me donnant de nombreuses info. Cependant, je souhaiterais quand même avoir l'avis d'aquariophiles avertis car avant de plonger dans cet univers, je voudrais m'assurer que ce monde est à ma portée, que ce ne soit pas trop de contraintes, pas trop sale, pas trop chronophage. Bref, j'ai pour objectif d'avoir un aquarium décoratif, avec le moins d'entretien possible et dont le seul bruit que je pourrais entendre sera celui de l'eau coulant dans mon bac.

Je n'envisage pas forcément de faire un bac communautaire, un bac spécifique à une seule espèce ne me dérange pas à condition qu'elle soit sympathique à regarder et assez facile à gérer pour quelqu'un n'ayant aucune expérience. J'ai également une nette préférence pour un ban de nombreux petits poissons plutôt que d'en avoir deux ou trois gros. Cependant, quelque soit le genre de poissons, je souhaiterais dans l'idéal, pour l'esthétique et leur confort, reproduire un biotope de leur milieu naturel.

Hormis le choix des poissons, ce qui reste le plus difficile pour moi est le choix des plantes aquatiques, d'autant plus difficile en devant respecter un biotope en particulier. Cependant comme évoqué plus haut, mon objectif est un bac avec le minimum d'entretien possible, donc la priorité sera avant tout celle là, mais tout de même, choisir les bonnes plantes pour avoir le moins de maintenance à faire dessus me paraît très compliqué.

Quel serait donc pour vous le biotope le plus simple et demandant le moins de maintenance possible et avec quels poissons ?

Je ne suis pas fermé aux bacs dit « low-tech » à condition que mon aquarium ne ressemble à pas une horrible marre verdâtre et stagnante, ce qui est un peu l'image que j'en ai, peut être à tort...

Merci à tous ceux qui auront eu le courage de me lire jusqu'au bout.
denisedessert : le
Re: Ma première plongée dans le monde de l'aquariophilie (#2)
Modérateur
Inscrit le: 4/4/2016
Messages: 856
Bonsoir !

L'aquariophilie est une passion chronophage, contraignante et coûteuses, mais le jeu en vaut la chandelle !

Quoiqu'il advienne, je te conseille de lire cette page, où tout est expliqué pour commencer.

Ensuite, je pourrais tenter de vous convaincre qu'avec de la volonté on peut arriver à des trucs supers, que l'on pensait inaccessibles, mais je vais me contenter pour le moment de répondre du mieux que je peux à votre problématique : Le lac Tanganyika !

Pas de plantes, donc l'entretien se "limite" aux vitres, aux changements d'eau, au sol et au contrôle de l'eau.

Je vous conseille deux espèces, Neolamprologus Multifasciatus ou Neolamprologus Brichardi.

L'une de ces deux en bac spécifique, le comportement est absolument génial à observer, ce n'est pas cher, il y aura des bébés facilement.. Le plus dur sera d'obtenir et de maintenir les paramètres d'eau adéquats.

Pour Neolamprologus Brichardi, on commencera avec un couple, et pour décor, du sable et des tonnes de roches, qui formeront anfractuosité, cachettes, passages, nid etc. Il faudra réguler un peu la population, sinon l'aquarium sera vite envahie, encore plus vite que par les guppy !

Pour Neolamprolous Multifasciatus, on commencera avec un petit groupe, et pour décor, du sable fin, et des coquilles d'escargot partout partout partout ! Ces poissons vivent, se cachent et se reproduisent dans ces grosses coquilles, c'est passionnant à observer !

Tu n'auras pas de banc à proprement parler, mais au bout de quelques mois, tu verras déjà une sacrée colonie se former !

Voilà, évidemment il y a des contraintes liées à l'eau particulière du lac, mais une fois que ça tourne, je pense que c'est le type d'aquarium le plus simple à entretenir.
Aquariosity : le
Re: Ma première plongée dans le monde de l'aquariophilie (#3)
Inscrit le: 8/8/2018
De: Lyon
Messages: 2
Merci pour cette réponse qui me parait vraiment pertinente. Je pense que les Neolamprologus Multifasciatus peuvent être vraiment sympa.

Pour ce qui est du risque de surpopulation dû à une reproduction trop facile vous faites quoi en aquariophilie pour réguler ? De la friture ?
grandbetta : le
Re: Ma première plongée dans le monde de l'aquariophilie (#4)
Inscrit le: 26/11/2017
Messages: 1246
Bonsoir,

Par exemple, on adore ça. Avec une bonne bière.

Non, lors d'une surpopulation, ou une population inadaptée, on propose de se séparer de ces poissons; de les donner à un particulier (pour un aquarium, ou pour un bassin comme les poissons rouges, qui sont souvent maltraités et ont déjà assez souffert pour retourner en aquarium) ou les donner à une association aquariophile qui s'en occupera le temps qu'ils retrouvent une nouvelle famille.
denisedessert : le
Re: Ma première plongée dans le monde de l'aquariophilie (#5)
Modérateur
Inscrit le: 4/4/2016
Messages: 856
Hehe, en fait les Multifasciatus sont moins prolifiques que les Brichardis, donc tu n'auras pas ce problème tout de suite tout de suite !
Après, comme c'est une espèce rare (Par rapport aux guppy, néons etc j'entends), tu n'auras pas de mâle à les diffuser, notamment au sein de l'Association France Cichlid (AFC), le club aquariophile de ta région, les bourses, ou même le Bon Coin !

De même je ne sais pas où tu habites, mais mon animalerie (Petite ville de campagne), m'a toujours repris mes reproductions contre un avoir !
dumont : le
Re: Ma première plongée dans le monde de l'aquariophilie (#6)
Animateur
Inscrit le: 27/3/2014
De: Suisse/Romandie
Messages: 2833
..Je dirais plutôt que "tu n'auras pas de mal à les diffuser" ..

Quand on débute en aquariophilie on a plus de risques d'avoir des pertes de poissons qu'une éventuelle surpopulation par des naissances; malheureusement.. Dum.
denisedessert : le
Re: Ma première plongée dans le monde de l'aquariophilie (#7)
Modérateur
Inscrit le: 4/4/2016
Messages: 856
dumont a écrit:
..Je dirais plutôt que "tu n'auras pas de mal à les diffuser" ..


Aha effectivement, le correcteur automatique du smartphone c'est quitte ou double quand on ne se relit pas