L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Les Discus se rassemblent dans les igapós pour la reproduction


Les Discus se rassemblent dans les igapós pour la reproduction

Les Discus se rassemblent dans les forêts inondées, les igapós, pour se reproduire!

discus Symphysodon haraldi
L'ichthyologiste William Crampton a fourni la première étude détaillée sur l'écologie du Discus, la publication de ses résultats dans un récent numéro de la revue Neotropical Ichthyologist est repris dans un fichier PDF en fin d'article. Ainsi, W. Crampton a étudié l'alimentation, la reproduction et le micro-habitat des préférences des Discus bleus et Discus bruns dans les environs de Tefé au Brésil. Cette espèce est le plus souvent connue sous le nom de Symphysodon aequifasciatus, mais les récents écrits et actuelles parutions de Eiko Bleher le classe comme Symphosydon haraldi. Le document utilise le nom de ce dernier pour cette espèce, surtout que le nom de Symphysodon tarzoo a définitivement été déclassé et invalidé par l'ICZN (Institut de Nomenclature zoologique).

L'auteur a constaté que les Discus se nourrissent principalement d'algues périphytes (poussant sur les troncs d'arbre), de petits détritus organiques, de végétaux et de petits invertébrés aquatiques, des invertébrés qui composent dans une encore plus grande proportion leur régime alimentaire lorsque la période est aux basses-eaux.

A suivre : fichier PDF de 2,30 Mo et vidéo (une merveille!) de la reproduction des Discus en milieu naturel (avec nourrissage des alevins).

Lorsque les crues ont inondé une partie de la forêt amazonienne, cela forme des igapós. Les discus profitent de la manne de nourriture variée de cet écosystème, soit seuls, soit en petits groupes dans les forêts inondées. Lorsque le niveau d'eau est bas, que les rivières restent dans leur lit, les discus forment de grandes agrégations dans les racines et enchevêtrements des arbres tombés (appelés galhadas) le long des berges. On pense que les poissons se réfugient à l'intérieur des galhadas en guise de protection contre les prédateurs, lesquels peuvent atteindre de très hautes densités en période de basses eaux! Les discus se reproduisent alors dans les igapós (voir la vidéo), souvent sur des feuilles dures, en couples isolés et l'auteur de l'étude n'a trouvé aucune preuve que le discus ponde et donne naissance à une multitude d'alevins dans les galhadas. L'essentiel du frai des discus a lieu au début de la période de montée des eaux (Novembre-Janvier).

Vidéo de reproduction et naissance d'alevins de Symphysodon haraldi dans les igapós :


En anglais, voici l'étude menée par W. Crampton sur la reproduction des Discus Symphysodon haraldi. (fichier PDF de 2,3 Mo)



Posté par anemone-clown le 12/2/2009 14:10:00