L'aquariophilie pour des aquariums modernes

La tuberculose du poisson : mycobacterium marinum

La tuberculose du poisson : mycobacterium marinum

La tuberculose du poisson est une infection bactrienne dont l'agent pathogne est Mycobacterium marinum.

C'est une maladie trs rare en aquarium mais c'est une zoonose touchant ainsi directement l'aquariophile.



1. Un peu de bactriologie :

Mycobacterium marinum possde les caractres gnraux de la famille des Mycobacteriaceae et du genre Mycobacterium. C'est un bacille d'environ 4 m de longueur. Cette bactrie est trs proche de Mycobacterium tuberculosis, bactrie responsable de la tuberculose chez l'homme.

Mycobacterium marinum est une bactrie intracellulaire, capable d'infecter les macrophages et de rsister la phagocytose.

La bactrie a une rpartition gographique mondiale et a pour habitat l'environnement aquatique (eau douce et eau sale) et les animaux sang froid.

Mycobacterium marinum est un agent de zoonose, c'est dire qu'il se transmet l'homme.

Comme toutes les bactries du genre Mycobacterium, Mycobacterium marinum est peu sensible aux antibiotiques classiques et ncessite une culture spcifique pour la mettre en vidence en bactriologie.

2. Infection chez les poissons :

On dnombre plus de 150 espces touches par cette maladie que ce soit en eau douce ou en eau de mer.

Malheureusement pour nous aquariophile, aprscontamination, l'infection peut rester invisible pendant de trs nombreuses annes. Les symptmes pouvant mme ne jamais exister.

Les premiers symptmes de la maladie sont trs peu spcifiques, se rsumant le plus souvent une apathie, un asombrissement des couleurs, un amaigrissement ou une perte d'apptit. Chez certains individus, on pourra constater des tches hmorragiques sous cutanes.

Dans un deuxime temps, en cas de forme chronique de la maladie, on peut voir apparatre de nombreux autres symptmes :

Durant cette phase chronique de la maladie, on note l'apparition de nodules, les tubercules,au niveau des organes internes de l'individu, touchant surtout le foie, la rate et le msentre.
Les tubercules, ou granulomes tuberculeux,sont forms d'un amas decellules gantes issu du systme immunitaire en raction l'agent pathogne.

La mortalit chez les poissons atteint reste relativement faible dans de bonnes conditions de maintenance.

Le diagnostic bactriologique est trs coteux et n'est donc quasiment jamais ralis.

Le traitement des poissons n'est pas recommand mme si celui ci est possible. Tout d'abord, il serait long mais surtout en raison de la zoonotie, il serait possible d'augmenter la rsistance de la bactrie aux antibiotiques rendant difficile son traitement en cas d'atteinte humaine.

3. Atteinte et transmission l'homme : zoonose

L'infection de l'hommeest obtenu lorsd'un contact avec des poissons ou de l'eau contamine (piscine).

La contamination se ralise la faveur d'rosions ou de blessures cutanes, mme minimes et l'incubation est d'environ 2 3 semaines.

L'infection reste gnralement localise aux extrmits (mains, bras, paules, genoux, jambes, pieds, orteils) avec une extension lymphatique provoquant l'inflammation des ganglions. La bactrie ne diffuse que trs rarement au corps et s'arrte le plus souvent aux premiers ganglions rencontrs. La bactrie se multipliant difficilement des tempratures suprieures 30C, cela explique la trs faible diffusion de celle ci dans l'organisme.

L'volution est chronique avec une gurison clinique souvent spontane et toujours obtenue aprs traitement.

La chloration de l'eau de conduite a nettement diminu les risques d'atteintes par cette bactrie.

C'est une maladie trs sporadique et anecdotique qui ne doit entraver le plaisir des aquariophiles.

prophylaxie :

Quelques mthodes simples pour ceux qui voudrait limiter le risque de transmission :

  • port de gants lors de la manipulation de l'aquarium
  • lavage des mains aprs chaque manipulation

4. En cas d'infection dans votre aquarium :

Attention : en cas d'infection avre d'un de vos occupants, il conviendra de :

  • dsinfecter le bac entirement ainsi que tout le matriel en contact
  • brler tous les occupants du bac
  • jeter le matriel ne pouvant pas tre dsinfect de manire fiable
  • ne pas changer ou transfrer des poissons ou du matriel vers un autre bac sain
  • Surtout : ne pas traiter les poissons...
  • Pour dsinfecter, l'eau de javel, c'est tip top

Source :
Guide des maladies des poissons tropicaux d'eau douce Edition BASSLEER




Publi par nonoco le 15/4/2007. 32660 lectures.