Suivez le portail aquariophile:

Eau douce : explications

Que signifie eau douce ?

Anglais : fresh water, freshwater. Type : locution nominale. Genre : féminin.
Synonymes : eau du robinet, eau potable, eau plate. Antonymes : eau dure, eau salée, eau de mer, eau saumâtre.

Définition eau douce

Une eau douce, par opposition à une eau dure, contient une faible teneur en sels, ce qui la rend apte au captage destiné à diverses utilisations, en particulier à l'irrigation et à l'alimentation humaine en eau potable. Les eaux douces représentent un pourcentage d'eau douce représentant moins de 3% de l'hydrosphère totale de la Terre ; les océans d'eau salée, quant à eux, représentent plus de 97% de l'eau de la planète bleue. Par définition, on parle d'aquariophilie d'eau douce, et dans ce cadre, en exploitant l'eau du robinet à l'aide d'un conditionneur d'eau. On parle aussi des eaux continentales, en excluant toutefois l'eau de pluie.

L'eau douce est généralement caractérisée comme ayant de faibles concentrations en solution des sels et d'autres solides dissous totaux, elle se différencie ainsi d'une eau minérale. Le terme exclut spécifiquement l'eau de mer et l'eau saumâtre. Il ne comprend pas les eaux riches en minéraux tels que ferrugineuses ressorts. Le terme "eau douce" a été utilisé pour décrire l'eau sans aucune présence de sel.

De l'eau douce peut être de l'eau potable :
L'eau douce de surface
L'eau douce est naturellement la base de l'eau non océanique sur la surface de la terre, cela inclue les calottes glaciaires, les glaciers, les icebergs, les tourbières, les étangs, les lacs, les rivières et les ruisseaux, mais aussi les eaux souterraines dans les aquifères et les rivières souterraines.

Scientifiquement, les habitats d'eau douce sont divisés en systèmes lentiques, qui sont les eaux calmes, y compris les étangs, les lacs, les marécages, les tourbières et autres petits plans d'eau ; aussi les systèmes lotiques, qui sont l'eau courante, et les eaux souterraines qui coulent dans les roches et les nappes aquifères. C'est, en outre, une zone qui relie les eaux souterraines et les systèmes lotiques, qui est la zone hyporhéique qui sous-tend de nombreuses grandes rivières, et qui peut aussi contenir beaucoup plus d'eau que ce que l'on voit dans le canal ouvert. Cela peut également être en contact direct avec l'eau souterraine sous-jacente. La majorité de l'eau douce se trouve finalement dans les calottes glaciaires.

Les limites de teneurs en sels entre eau douce, eau saumâtre et eau salée (voir l'eau de mer), ne sont pas fixées avec rigueur et peuvent varier suivant les législations. Cependant les eaux marines ont des teneurs en sels allant en général de 15 à 38 g/l suivant les arrivées d'eau douce par les fleuves, parfois beaucoup plus dans la mer comme, par exemple dans la Mer Morte (jusqu'à 260 g/l).

L'eau douce est transportée par les rivières :
Une rivière d'eau douce
La rivière transporte l'eau douce des eaux continentales vers le fleuve, lui étant également d'eau douce, sauf à son embouchure ou à son delta où il peut être constitué d'eau saumâtre.

L'eau douce est également définie comme étant un plan d'eau dont la salinité est durablement négligeable. La notion de temps est importante.

Scientifiquement, les habitats d'eau douce sont divisés en systèmes lentiques, qui sont des eaux calmes, comprenant les étangs, les lacs, les marais et les tourbières, puis des systèmes lotiques, qui sont l'eau courante et l'eau souterraine qui coule dans les roches et les aquifères. Il y a, en outre, une zone qui réalise un pont entre les eaux souterraines et les systèmes lotiques, un milieu hyporhéique qui est la zone hyporhéique, qui sous-tend de nombreuses grandes rivières et peut contenir beaucoup plus d'eau que ce qui est vu dans le canal ouvert. Il peut également être en contact direct avec l'eau sous-jacente du sous-sol au sein d'une nappe phréatique.

Voir aussi l'eau osmosée qui, par définition même, est une eau douce conforme aux normes de potabilités pour la consommation humaine et l"ingestion. L'eau adoucie, par osmose ou suite à potabilisation, s'oppose à l'eau salée, elle est exempte de goût.

En aquariophilie, l'eau est dite douce lorsque la dureté carbonatée ou la dureté totale, mesurée selon l'échelle allemande du GH, est inférieure à 8. Lorsque le GH est inférieur à 5, l'eau est considérée arbitrairement comme "très douce". L'eau douce est donc caractérisée par de faibles concentrations de sels dissous et autres solides dissous.

Le terme exclut spécifiquement l'eau de mer et l'eau saumâtre, bien que ces eaux ne comprennent pas les eaux riches en minéraux tels que l'eau ferrugineuse. Le terme "eau douce" est fréquemment utilisé en opposition à l'eau salée.

L'eau la plus douce possible est l'eau osmosée gratuite : douce au goût, douce en dureté, et douce pour le porte-monnaie.

Revoir la définition de eau douce ...

Suggestions d'articles
Commentaires (via Disqus)
La définition EAU DOUCE a été vue 222950 fois. Publié le 14/02/2009. Modifié le .
Intégrer la définition eau douce :